Éliminatoire CAN 2014: En l’absence de Drogba, les “Eléphants” se font humilier par les “Lions indomptables” du Cameroun 4 à 1 | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Éliminatoire CAN 2014: En l'absence de Drogba, les "Eléphants" se font humilier par les "Lions indomptables" du Cameroun 4 à 1
Éliminatoire CAN 2014: En l’absence de Drogba, les “Eléphants” se font humilier par les “Lions indomptables” du Cameroun 4 à 1

Éliminatoire CAN 2014: En l’absence de Drogba, les “Eléphants” se font humilier par les “Lions indomptables” du Cameroun 4 à 1

Les Eléphants de Côte d’Ivoire sont lourdement tombés à Yaoundé face à des Lions décidés à être Indomptables dans le groupe D des éliminatoires de la CAN 2015. Score final, 4-1 pour le Cameroun qui s’installe en tête de l’autre groupe de “la mort“.

Et de 8 ! C’est le bilan camerounais, à présent, des confrontations avec la Côte d’Ivoire qui reste scotchée à 5 victoires. Déterminés à réduire l’écart, les Eléphants ont connu une panne d’électricité, comme la plupart des communes d’Abidjan, coupées du match alors que Vincent Aboubakar inscrivait le 3è but des Lions, en seconde période. Salvateur pour les cardiaques.

Et pourtant, les supporters ivoiriens, malgré l’heure inhabituelle (14h00) de la tenue de ce choc, avaient des raisons d’espérer une performance. Car si les Lions de Volcker Finke ont ouvert le score dès la 15è, grâce à Njie, Yaya Touré, nouveau capitaine, a su répondre à la 25è pour l’égalisation (1-1). Encore une fois, Serges Aurier était dans le coup. Mais pour les Camerounais, pas question de rentrer dans les vestiaires sous le courroux des supporters camerounais. Alors Vincent Aboubakar, successeur annoncé de Samuel Eto’o, prend ses responsabilités et renvoie Copa Barry dans ses buts, sous les yeux d’une défense Orange, statique (2-1, 38è).

Au retour des vestiaires, l’arrière garde ivoirienne, cette fois par inattention, se fait encore surprendre par le Vincent Aboubakar, insolent de lucidité et de réalisme (3-1, 54è). L’entrée de Seydou Doumbia et surtout, la sortie sur blessure sérieuse de Serge Aurier, ne mettront pas les Eléphants  à l’abri des assauts des Lions visiblement affamés. Après avoir ouvert le ballet offensif camerounais, Njie chagrine une autre fois, les filets ivoiriens avant le coup de sifflet final (4-1, 76è).

“La finale“ annoncée a largement tourné en faveur du Cameroun qui s’empare de la tête du groupe D avec 6 points à présent. Lourdement défaite, la Côte d’Ivoire (3è avec 3 points) se fait doubler, à la différence de buts, par la RD Congo, vainqueur de la Sierra Leone (2-0).

Source: rue86.com

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.