En Côte-d’Ivoire plus de 300 personnes manifestent contre les soldats mutins dans le centre-ouest

En Côte-d’Ivoire plus de 300 personnes manifestent contre les soldats mutins dans le centre-ouest

Plus de 300 personnes ont manifesté samedi vers 16H00 (GMT et locale) contre les mutineries de soldats, à Daloa, la 3e ville de la Côte d’Ivoire, ont rapporté des habitants à ALERTE INFO.

Les manifestants, rassemblés devant le 2e bataillon de la ville, brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Daloa dit non au retour des armes ».

Tôt dans la matinée, des soldats ont barricadé le grand marché de Daloa avec des tables et bancs, tout en effectuant des tirs sporadiques. Le corridor sud, à la sortie de ville restait fermé à la circulation. Des inconnus ont tiré sur un car de la compagnie CTE assurant le trajet Daloa-Abidjan avant de dépouiller les passagers faisant un mort et deux blessées par balles.

Vendredi, des soldats se sont mutinés de nouveau à Abidjan notamment au camp Gallieni, siège de l’état-major au Plateau (centre des affaires), à Bouaké (centre), et dans des villes de l’intérieur du pays, quelques heures après qu’un groupe présenté comme issu des 8.400 soldats qui s’étaient mutinés début janvier, a présenté ses « excuses » au président Alassane Ouattara et promis de renoncer « définitivement à toute revendication d’ordre financier ».

Après une réunion du Conseil national de sécurité (CNS), le gouvernement a annoncé des mesures rigoureuses contre ces soldats et « le déploiement des forces armées à Abidjan et l’intérieur » du pays « afin de sécuriser les populations ».

Depuis le début de l’année, le gouvernement ivoirien fait face à une série de mutineries. Les soldats réclamaient le paiement des primes individuelles de 12 millions FCFA dont les premiers versements ont été effectués en janvier.

Hamsatou Anabo

Source: Alerte info

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE