En détention à la MACA : Assoa Adou, Lida Kouassi et d’autres prisonniers politiques déportés au camp pénal de Bouaké hier

En détention à la MACA : Assoa Adou, Lida Kouassi et d’autres prisonniers politiques déportés au camp pénal de Bouaké hier

Quelque chose se trame-t-il contre les prisonniers politiques ?

Selon des sources concordantes, Assou Adou, Moïse Lida Kouassi, Patrice Baï, Olivier N’Guessan, Samson Adohi, Félix Guiraud, Edmond Aké, Théophile Zaourou, tous en détention à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) ont été déportés, hier, au camp pénal de Bouaké.

Au moment où nous mettions sous presse, aucun communiqué officiel n’avait encore été produit par les autorités ivoiriennes pour justifier cette mesure pour le moins inattendue.

Certaines personnes expliquent que des raisons de sécurité pourraient être à la base de cette déportation au Camp pénal de Bouaké. Elles font état de ce que dans la nuit du mercredi au jeudi, des individus encagoulés ont fait irruption dans les cellules, après une interruption de l’électricité. « Personne n’a été blessé mais cela a dû faire tiquer le pouvoir », a avancé notre source.

Est-ce une raison suffisante pour que les autorités décident d’envoyer toutes ces personnalités au Camp pénal de Bouaké, un univers carcéral réputé pour être particulièrement difficiles ?

Les jours à venir situeront l’opinion publique .

César Ebrokié

Source: Notre Voie

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.