En visite au Rwanda, Theodoro Obiang Nguema Mbasogo, le président équato-guinéen s’en prend à la CPI | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France En visite au Rwanda, Theodoro Obiang Nguema Mbasogo, le président équato-guinéen s’en prend à la CPI

En visite au Rwanda, Theodoro Obiang Nguema Mbasogo, le président équato-guinéen s’en prend à la CPI

Au terme de sa première visite au Rwanda, le président équato-guinéen Theodoro Obiang Nguema Mbasogo a critiqué mardi la Cour pénale internationale (CPI) et exhorté ses pairs du continent à mettre en place une cour pénale africaine, rapporte mercredi la presse rwandaise.

Le chef de l’Etat équato-guinéen s’exprimait lors d’une conférence de presse à Kigali à laquelle participait également son homologue rwandais Paul Kagame connu pour son hostilité à la CPI que l’Union africaine accuse de persécuter des dirigeants africains.

« Au vu de la CPI qui traîne dans la boue nos dirigeants au mépris du droit international, si les Africains pouvaient élever une voix commune pour instituer leur propre Cour pénale, ils briseraient ainsi ce diktat de l’Occident », a déclaré Obiang Nguema Mbasogo, dont les propos sont repris par le journal rwandais Igihe.com, publié en ligne en français, anglais et langue rwandaise.

« Nous devons nous lever en tant qu’Africains. Il est aberrant de voir des Occidentaux déployer leurs armées en Afrique, en Centrafrique et ailleurs pour leurs intérêts », a poursuivi le président équato-guinéen

« Certains pays nous imposent leur culture alors que nous ne sommes plus colonisés par eux. Nous avons notre propre culture. Nous ne pouvons pas accepter d’être menés par la corde par eux », s’est-il révolté.

Pour lui, l’Afrique doit compter, pour son développement, sur les échanges bilatéraux et régionaux.

« Nous devons unir nos forces pour le bien de nos peuples. Nous ne devons pas perdre du temps », a renchéri son homologue rwandais Paul Kagame, qui a appelé les dirigeants africains à ne pas «s’éterniser sur les rapports » critiques des médias et organisations de l’Occident.

Au cours de cette visite, les deux pays ont signé des accords de coopération dans les domaines du transport aérien, du commerce et des investissements, du tourisme et des nouvelles technologies de l’information.

Source: APA

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.