Est-ce vrai que le FMI est ravi de travailler avec les nouvelles institutions financières des Brics, rivalité tous azimuts ? | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Est-ce vrai que le FMI est ravi de travailler avec les nouvelles institutions financières des Brics, rivalité tous azimuts ?
Est-ce vrai que le FMI est ravi de travailler avec les nouvelles institutions financières des Brics, rivalité tous azimuts ?

Est-ce vrai que le FMI est ravi de travailler avec les nouvelles institutions financières des Brics, rivalité tous azimuts ?

«Le personnel du FMI sera ravi de travailler avec les équipes des Brics (…) afin de renforcer la coopération entre les différents mécanismes de protection internationaux et préserver la stabilité financière», a souligné dans un communiqué la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), la française Christine Lagarde.

Les Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), qui s’estiment sous-représentées au sein du FMI et de la Banque mondiale, ont officiellement créé le 15 juillet leur banque commune de développement et un fonds de réserve, espérant poser la première pierre d’une nouvelle architecture financière mondiale. Ces nouvelles institutions veulent être des alternatives à la Banque mondiale et au FMI et contrer ainsi l’hégémonie occidentale sur la scène financière.

«Le FMI a une très profonde relation avec les pays des Brics, qui sont des membres clés de l’institution», a estimé Mme Lagarde, assurant qu’elle espérait «renforcer la collaboration» avec eux.

Toute réforme de la gouvernance du FMI, qui pourrait atténuer la domination des Européens et des Américains au profit des pays émergents, est bloquée depuis près de deux ans par le veto de fait du Congrès des Etats-Unis. Selon une règle non-écrite, les Européens nomment un des leurs à la direction du FMI tandis que les Américains choisissent le dirigeant de la Banque mondiale.

Voilà ce qui poussent les Africains patriotes de dire que la Banque et le Fonds monétaire international n’ont jamais travaillé en Afrique pour le développement de celle – ci.

Célinta

Source: eco243.info

————————————————————————————-

Le FMI serait «ravi» de travailler avec les nouvelles institutions financières des Brics

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde (photo), a déclaré, le 16 juillet, que son institution serait «ravie» de travailler avec les nouvelles institutions financières créées par les pays émergents des Brics pour tenter de redessiner l’architecture financière mondiale.

«Le personnel du FMI sera ravi de travailler avec les équipes des Brics (…) afin de renforcer la coopération entre les différents mécanismes de protection internationaux et préserver la stabilité financière», a indiqué la patronne du  FMI dans un communiqué.

Les Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), qui s’estiment sous-représentées au sein du FMI et de la Banque mondiale, ont officiellement créé le 15 juillet leur banque commune de développement et un fonds de réserve, espérant poser la première pierre d’une nouvelle architecture financière mondiale. Ces nouvelles institutions veulent être des alternatives à la Banque mondiale et au FMI et contrer ainsi l’hégémonie occidentale sur la scène financière.

«Le FMI a une très profonde relation avec les pays des Brics, qui sont des membres clés de l’institution», a estimé Mme Lagarde, assurant qu’elle espérait «renforcer la collaboration» avec eux.

Toute réforme de la gouvernance du FMI, qui pourrait atténuer la domination des Européens et des Américains au profit des pays émergents, est bloquée depuis près de deux ans par le veto de fait du Congrès des Etats-Unis. Selon une règle non-écrite, les Européens nomment un des leurs à la direction du FMI tandis que les Américains choisissent le dirigeant de la Banque mondiale.

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.