Et si la fête de la Liberté 2018 du parti de Gbagbo à Gagnoa vous était contée? (Texte + Vidéo)

‘’Agir pour les libertés’’, tel a toujours été le crédo de Laurent GBAGBO, dans un de ses ouvrages politiques paru en 1991. Si, comme d’habitude, la rumeur (toujours malheureuse et pitoyable) avait fait croire, il y a quelques jours, que ce grand rendez-vous de de la fête de la Liberté à Gagnoa 2018 avait sur sa tête une autre épée de Damoclès de la part du régime en place, en tout cas, il n’en a rien été. Vraiment pas du tout.

A propos de grand rendez-vous et de grande fête, passons en revue quelques brèves péripéties qui en disent long sur la très grande vitalité du Front Populaire Ivoirien, toute illusion, toute passion et toute vanité écartées. Le président GBAGBO actuellement pris en otage à La Haye et donc absent, Gagnoa 2018 nous a rappelé un tant soit peu, en termes de mobilisation, la très mémorable fête de la Liberté de 2010 à Yopougon quand le même GBAGBO était au pouvoir. A Gagnoa 2018, les retrouvailles entre les militants du Front Populaire Ivoirien ont fait un terrible pied de nez à tous ceux-là qui souhaitent la réconciliation nationale sans vraiment la vouloir.

A Gagnoa 2018, c’est toute la Côte d’Ivoire profonde qui s’est retrouvée, dans un pays où, il y a peu, le mensonge et la violence ont fini par produire ce que tout le monde sait mais refuse de reconnaître et de condamner. Oui, en 2002, les médias français, avec haine, disaient du président GBAGBO qu’il voulait exterminer le nord musulman de son pays. Mais voici qu’à Gagnoa 2018, des sudistes originaires de Duékoué, de Bangolo, de Tabou, Facobly, Tiassalé, …, ont chanté et dansé au son de balafons venus de ce nord-là, prouvant ainsi la vacuité de ces propagandes de haine et de guerre civile quand les militants venus du nord chantaient et célébraient avec haute intensité Laurent GBAGBO ! A Gagnoa 2018, outre le camarade-président SANGARE Aboudramane, ils étaient des milliers de musulmans qui ont répondu à ce grand rendez-vous, par engagement et par fidélité à cette messe-institution du parti auquel ils ont librement adhéré ! A Gagnoa 2018, le centre et l’est du pays étaient présents et mobilisés comme l’enseignent la culture et la pratique politiques propres au Front Populaire Ivoirien. Une culture et une pratique politiques qui n’ont que faire des barrières rétrogrades et destructrices de l’ethnie, de la religion, voire de la classe sociale.

Et si la fête de la Liberté 2018 du parti de Gbagbo à Gagnoa vous était contée  Et si la fête de la Liberté 2018 du parti de Gbagbo à Gagnoa vous était contée? (Texte + Vidéo)

A Gagnoa 2018, tous ceux qui avaient ressenti des craintes d’un échec pour des problèmes de logistique (sono) la nuit du samedi 28 Avril, ont finalement présenté un sourire radieux, dans une liesse populaire la journée du dimanche 29. Une liesse populaire qui, par moments ou par circonstances, rappelait la non moins grande fête de la Liberté d’Akouré 2017 dans le département d’Alépé. A Gagnoa 2018, sont aussi venus des Houphouëtistes qui ont reconnu que Laurent GBAGBO est un homme de paix, pour la simple raison que son slogan ‘’asseyons-nous et discutons’’ est un jumeau du dialogue de HOUPHOUËT-BOIGNY qui, devant témoins, avait dit à GBAGBO : ‘’Hélas, tu me ressembles. ‘’

La famille de feu YACOUBA SYLLA etait representée a la fete de la liberté 3 Et si la fête de la Liberté 2018 du parti de Gbagbo à Gagnoa vous était contée? (Texte + Vidéo)

La famille de feu YACOUBA SYLLA etait representée a la fete de la liberté

En définitive, Gagnoa 2018, a connu, quoiqu’on dise, un franc succès au plan de la mobilisation et de l’organisation. Mieux, Gagnoa 2018 a démontré que le Front Populaire Ivoirien est un creuset ou un modèle de réconciliation et d’unité nationale dans leur forme et dans leur fond les plus achevés, d’où la grande peur des geôliers de la M.A.C.A. et de La Haye qui s’usent eux-mêmes devant une ferveur et une foi populaires toujours croissantes et inébranlables. Et quand on sait que le sens de l’organisation du F.P.I. sera mieux affûté et raffermi avec le Congrès naissant de Moossou en Août 2018, on est logiquement bien placé pour affirmer ceci : en 2020 moins Youssouf BAKAYOKO avec ‘’sa’’ commission électorale mais 2020 plus Laurent GBAGBO avec tous nos camarades en prison et en exil de retour, le Front Populaire Ivoirien reprendra par les urnes le pouvoir d’Etat à lui arraché par la France et ses bombes ! Gloire et honneur à la direction de ce parti et à tout le comité d’organisation, vive donc Duékoué 2019 !

La famille de feu YACOUBA SYLLA etait representée a la fete de la liberté 4 Et si la fête de la Liberté 2018 du parti de Gbagbo à Gagnoa vous était contée? (Texte + Vidéo)

Camarade Gabin DJITE, Secrétaire du Front Populaire Ivoirien à Duékoué, 57 92 25 47/ 06 24 75 85.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*