Etat de santé réel d’Alassane Ouattara: Ces nombreux faits qui intriguent… | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Etat de santé réel d'Alassane Ouattara: Ces nombreux faits qui intriguent...
Etat de santé réel d’Alassane Ouattara: Ces nombreux faits qui intriguent…

Etat de santé réel d’Alassane Ouattara: Ces nombreux faits qui intriguent…

Le pouvoir et ses porte-voix nous disent-ils toute la vérité sur la réalité de l’état de santé d’Alassane Ouattara, près de quatre mois après une opération chirurgicale officiellement liée à sa «sciatique» ? En tout cas, un certain nombre de faits laissent songeur et commencent à faire jaser dans le «microcosme » des médias, de la politique et de la diplomatie à Abidjan.

Habituellement prompt à prendre l’avion, Ouattara est étrangement sédentaire ces derniers mois. Dans sa dernière édition, La Lettre du Continent a ainsi révélé qu’alors qu’elle devait avoir lieu durant ce mois de juin, «la visite d’Etat d’Alassane Ouattara au Maroc a été reportée à une date ultérieure, sans autres explications ». Mohammed VI, le roi du Maroc, avait «pourtant reçu les assurances du président ivoirien pour ce déplacement», écrit le périodique spécialisé édité à Paris. C’est le 10 juin dernier que Marcel Amon Tanoh, directeur du cabinet du chef de l’Etat, a fait le voyage de Rabat pour informer le souverain chérifien de ce changement de programme d’autant plus incompréhensible que les rapports sont au beau fixe entre les deux pays.

Au point que Mohammed VI avait séjourné plusieurs jours durant à Abidjan fin févrierdébut mars, en l’absence de Ouattara, qu’il avait attendu et qu’il était venu «accueillir» à l’aéroport. Les observateurs avertis notent également le fait que le maître d’Abidjan ne se soit rendu ni au sommet de l’Union africaine, qui se déroule en ce moment à Malabo, ni à l’investiture de Jacob Zuma, à laquelle Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale, l’a représenté.

Par ailleurs, depuis son retour de convalescence, Alassane Ouattara ne va plus à l’aéroport pour accueillir ses hôtes selon la tradition. Il laisse cette tâche à son «petit» Hamed Bakayoko, ministre de l’Intérieur ou au Premier ministre Daniel Kablan Duncan. De plus en plus, Alassane Ouattara accorde ses audiences à ses homologues, non pas au Palais présidentiel où il recevait systématiquement, mais à sa résidence privée de la Riviera Golf.

Selon de nombreux observateurs, tous ces signes indiquent bien qu’une convalescence prolongée a lieu, ce qui est assez étonnant dans la mesure où l’opération officiellement évoquée était tout à fait bénigne.

Benjamin Silué

Source: Le Nouveau Courrier N°1058

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.