Eventuelle nomination de Soro et ses proches au RDR : Selon un de ses proches, aucune proposition officielle ni officieuse n’a été faite à Guillaume Soro

Eventuelle nomination de Soro et ses proches au RDR : Selon un de ses proches, aucune proposition officielle ni officieuse n’a été faite à Guillaume Soro

Depuis quelques jour, l’hebdomadaire Jeune Afrique fait circuler l’information d’éne éventuelle nomination de Guillaume Soro au poste de vice-président du RDR. Dans la foulée de cette annonce, l’hebdomadaire panafricain, citant des sources prochee de la nouvelle direction du RDR, révèle que plusieurs postes de secrétaire général adjoint devraient revenir à certains proches de Guillaume Soro tels Sidiki Konaté, Alain Lobognon et Affoussiata Bamba-Lamine.

La réaction à ces annonces ne se sont pas fait attendre. En effet, un proche de Guillaume Soro interrogé par le quotidien Nord Sud, reconnait qu’il y a eu  « un contact entre la secrétaire générale du RDR, Kandia Camara et le PAN mais rien n’a été décidé. Des initiatives ont été prises ». Mais il se dit étonné de lire l’annonce faite par Jeune Afrique selon laquelle Guillaume Soro intégrereait bientôt la direction du parti de Alassane Dramane Ouattara. Car soutient-il «aucune proposition officielle ni officieuse n’a été faite à Guillaume Soro et aux cadres dont les noms circulent dans la presse». Avant d’ajouter que « Guillaume Soro reste attaché à l’esprit et à la lettre de sa déclaration du 8 septembre 2017».

A sa suite, Touré Moussa, le directeur de la communication de Soro Guillaume dénonce quant à lui une annonce qui apparaît comme une simple propagande d’amateurs.

« Est ce que ces gens sont sérieux ? On met Soul en prison et on offre des postes de vice-présidents à ses amis et camarades de lutte… C’est quoi cette propagande d’amateurs ? Annoncer que des gens vont être nommés au RDR alors qu’ils n’ont même pas été approchés ! Ridicule!», a-t-il déclaré sur sa page facebook. Pour Touré Moussa, si le pouvoir RDR veut discuter de politique, il lui faut d’abord libérer Koné Kamaraté Soulemane, le chef de protocole de Guillaume Soro. «La vie est simple: libérez Soul To Soul et on pourra discuter de politique! Pas de chantage. Pas de prise d’otage», a-t-il insisté.

Eburnienews.net

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE