Exclusive: L’ex-président de Centrafrique Djotodia menace «je reviens au pouvoir ou c’est la partition du pays»

Exclusive: L’ex-président de Centrafrique Djotodia menace «je reviens au pouvoir ou c’est la partition du pays»

Dans un article à paraître demain, L’Est Républicain, qui est parvenu à joindre l’intéressé, est en mesure de révéler que l’ex-président de transition centrafricain, Michel Djotodia, chassé du pouvoir en janvier dernier et exilé depuis au Bénin, s’apprête à réclamer son retour aux affaires

Dans un article à paraître demain, L’Est Républicain, qui est parvenu à joindre l’intéressé, est en mesure de révéler que l’ex-président de transition centrafricain, Michel Djotodia, chassé du pouvoir en janvier dernier et exilé depuis au Bénin, s’apprête à réclamer son retour aux affaires. Ainsi qu’ il le disait dans les colonnes de L’Est Républicain début octobre dans la première interview que l’ancien chef d’État avait consenti à donner depuis son départ de Centrafrique, “on m’a fait partir injustement, il devrait y avoir réparation”.

Réélu en juillet à la tête de la Seleka, la coalition (à dominante musulmane) qui renversa l’ancien président Bozizé en mars 2013, Michel Djotodia avance une seconde piste s’il venait à ne pas pouvoir reprendre les rênes du pays pour gérer la fin de la transition: la partition. Autrement dit, l’indépendance du nord musulman, entérinant la fracture avec les catholiques du sud qu’ il estime consommée dès lors qu’ on viendrait à lui barrer la route du palais présidentiel. “Nous voulons la paix”, martèle celui qui, de mère catholique et de père musulman, se dit ” le seul à avoir la capacité de rassembler”.

Sébastien Michaux

Source: Est Republicain.fr

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.