La CPI n'a pas vu ça aussi

Posted by Ahoua Donmello on dimanche 6 octobre 2013

Exhumation des victimes de la crise post-électorale: 46 corps déterrés à Bloléquin

La cellule spéciale chargée des exhumations des victimes de la crise post-électorale a procédé du mardi 9 au mercredi 10 juin, à l’exhumation de 46 corps dans deux fosses communes dans la ville de Bloléquin.

Il s’agit selon notre source, de 43 personnes âgées et trois enfants tués au plus fort de la crise post-électorale qui a secoué le pays.

Les 45 corps déterrés à la sous-préfecture de Bloléquin étaient pour la plupart, faut le rappeler, des allogènes et allochtones qui avaient trouvé refuge dans l’enceinte du bâtiment administratif. Des miliciens et mercenaires proches de l’ancien pouvoir dirigés à l’époque par Oulai Tako et le célèbre chien de guerre libérien Isaac Chegbo alias Bob Marley, les avaient exécutés avant de prendre la fuite au Libéria.

Quant au reste humain déterré au domicile du chef du village de Bloléquin Blo Etienne, aucune information n’a été donnée concernant son identité. La tristesse et la colère étaient perceptibles chez les parents des victimes tenus à distance.

Certains ont même tenté en vain d’accéder au site de la sous-préfecture. Les corps des fosses communes de Duékoué et Guiglo seront exhumés les jours à venir.

Saint-Tra Bi

Correspondant régional.

Source : fratmat.info

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE