Faits divers: Il kidnappe la fille de 3 ans de son patron pour reclamer le paiement de son “dû”

Faits divers: Il kidnappe la fille de 3 ans de son patron pour reclamer le paiement de son “dû”

La rocambolesque affaire d’enlèvement de la fillette Sylla Mariam, au quartier « Yirikro » de Yamoussoukro, qui alimentait les débats, a connu une fin heureuse pour les parents de la gamine.

Suite à l’arrestation, samedi dernier de Diallo Alpha, auteur de l’acte honteux. Diallo Alpha ou Pape Sec, c’est la double identité qu’empruntait depuis plusieurs mois, un infortuné individu aux idées lugubres, tapis dans l’ombre près à monnayer tristement son talent de vendeur d’enfants. Tantôt guinéen à Yamoussoukro tantot sénégalais à Daloa, les deux villes où il a l’habitude de tenter l’aventure. La police à mis fin, le week end dernier au sombre parcours de ce sans papier, qui appartenait selon nos sources à un réseau de trafiquants d’enfants.

Le mis en cause, s’est présenté dans un premier temps, comme guinéen à un commerçant venant de ce pays. Le riche opérateur économique décida de l’engager comme un vendeur ambulant de produits consommables. Car, le sinistre personnage sans emploi, aurait supplié son « compatriote » de lui permettre à travers un contrat de travail, d’assurer sa pitance quotidienne. Pris de pitié pour lui, le sieur Pape Sec, passe à l’essai. Il commence par s’illustrer en vendant les produits et garder par devers lui, l’argent des encaissements. C’est la goutte d’eau qui finira par déborder le vase.

Le faussaire sera limogé très tôt de son poste. Toute chose, qui ne lui plaira pas. Il va prendre en otage la fillette de son employeur en otage. Il quitta la capitale politique pour rallier, la cité des antilopes, Daloa. Il réclame à Sylla Aboubacar son patron, la somme de 100.000 FCFApour lui rendre sa progéniture. Après la plainte au commissariat du 2ème arrondissement de Yamoussoukro, les hommes en treillis, aux ordres du commissaire Bléa Félix, vont user de stratégies pour rentrer en ligne avec le fugitif. La bonne opération des éléments de police de Daloa, va porter ses fruits.

Le kidnappeur sera mis aux arrêts. Le préfet de police de Yamoussoukro le divisionnaire major, Sanogo Ismaïlia raconte les faits : «Sylla Aboubacar est venu, samedi dernier pour signaler la disparition de sa fille Sylla Mariam âgée de 3 ans. La plainte a été enregistrée et les enquêtes ont commencé. Le plaignant a dit que sa fille était sortie avec son employeur. La police a tenté de joindre le nommé Diallo Alpha, il a reconnu qu’il avait l’enfant. Mais qu’il le prenait en otage, à condition que son père Sylla Aboubacar avec qui, il avait travaillé, lui reverse la somme de 100.000 FCFA. Sinon il ne lui rendrait pas son enfant. Par la suite, il a fait monter les enchères. Il a dit par la suite qu’il avait besoin de 300.000 FCFA pour lui remettre son enfant. Selon les pistes empruntées, nous avons localisé l’individu à Daloa. C’est ainsi que j’ai alerté lé préfet de police de Daloa qui a instruit le commissariat du 1er arrondissement, qui à son tour a mis une stratégie conduisant à appréhender l’individu dans cette localité ».

Et de poursuivre: « Le sieur Diallo Alpha menaçait beaucoup à travers des appels, il menaçait de liquider la fillette, au cas où l’argent ne venait vite. Mais il a fallu le faire patienter. Et au niveau de Daloa, il a été invité à aller chercher l’argent dans un lieu. Et c’est arrivé dans ce lieu, que la police a mis la main sur lui au quartier « Wolof » de Daloa et conduit à Yamoussoukro. Il a indiqué par la suite là où était l’enfant. La police l’a récupérée et remise a ses parents ».

Il est bon d’attirer l’attention de tous sur ces actes d’enlèvements d’enfants qui deviennent légion au pied de la basilique.

ERNEST KOUASSI

Source: Le Jour Plus

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE