Ferké : Des abeilles envahissent un village lors d’un enterrement | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Ferké : Des abeilles envahissent un village lors d’un enterrement
Ferké : Des abeilles envahissent un village lors d’un enterrement

Ferké : Des abeilles envahissent un village lors d’un enterrement

Un essaim d’abeilles sauvages a envahi, vendredi, le village de Nabirguékaha, à six kilomètres de Ferkessédougou, au cours d’une cérémonie d’inhumation, chassant tous les habitants avant de prendre possession des lieux durant toute la journée, a appris l’AIP, dimanche, auprès de témoins de la scène.

Un employé saisonnier, Tuo Ladji, portait encore les traces des piqûres sur la tête.

“Ce sont les abeilles qui nous ont fait ça lors de l’inhumation de notre frère, Fanyagnin, un ancien combattant ayant fait la guerre d’Indochine”, a-t-il dit, expliquant qu’une ruche s’est détachée d’un grand fromager pour déverser son contenu d’abeilles sur les fossoyeurs, parents, amis et conseillers du défunt.

Dans la débandade, tous les habitants et même les autorités présentes, notamment le deuxième adjoint au maire, le colonel Sanogo, les députés Boniface et Largaton, ont reçu les dards des furieuses abeilles.

Les abeilles ont ensuite pris possession du village vidé de ses habitants jusqu’au soir. “C’est avec la survenue d’une pluie soudaine qu’elles se sont repliées sur le fromager où elles nichent depuis plus de 20 ans”, a indiqué Tuo Ladji.

A l’entendre, quelques-unes survolaient toujours le cimetière, sans empêcher les jeunes de porter en terre le vétéran de la guerre d’Indochine.

Selon plusieurs témoignages, l’ancien combattant avait souhaité être inhumé dans sa concession, vœu auquel n’auraient pas accédé les anciens, sous prétexte qu’il n’est pas de la lignée des chefs.

Ayant lié l’attaque des abeilles à sa colère, les anciens ont fait des rituels, samedi, pour implorer sa clémence.

A la suite des piqûres, quelques personnes ont été admises à l’hôpital général de Ferkessédougou.

Les dards d’abeilles sauvages peuvent être mortels quand les bestioles accèdent à certains orifices comme les narines, la gorge ou les oreilles, informe-t-on.

Source: Nouchi.com

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.