Fidel Castro: une conférence de presse relance les rumeurs sur sa mort à Cuba

Fidel Castro: une conférence de presse relance les rumeurs sur sa mort à Cuba

Deux journaux cubains, basés en Floride et en Espagne, font état d’une grande “tension” à Cuba, alors que les médias nationaux et internationaux ont été convoqués pour une conférence de presse au motif encore inconnu.

Fidel Castro est mort.” Le bandeau du Corriere della Sera était affirmatif et faisait référence à un “journal cubain”. Cette source se montre un tout petit peu plus prudente au sujet de l’état de santé de l’ex-leader cubain. “Tension et confusion, rumeurs sur la mort de Fidel Castro”, titre de Diario Las Americas. Le journal basé en Floride fait état d’une “conférence de presse à laquelle les médias nationaux et internationaux ont été convoqués” mais “sans aucun motif explicité”.

Le Corriere della Sera a retiré son bandeau quelques minutes plus tard. Mais d’autres “informations confuses”, évoquant par exemple le “retour de militaires cubains invités à revenir sur l’île” en provenance du Venezuela, sembleraient indiquer une “annonce imminente de la mort de Fidel Castro”, ajoute le Diario de Cuba (basé en Espagne). D’autres sources cubaines en exil font toutefois état d’une grande “tension” à Cuba, d’après l’agence espagnole EFE.

La mort de l’ancien dirigeant cubain a toutefois été annoncée de nombreuses fois par le passé, à la suite de rumeurs insistantes. Des centaines de fois, souligne ce site hispanophone. Et pour la troisième fois depuis 2012, les médias américains se préparent à couvrir l’événement depuis la Floride, où vit une importante communauté cubaine, note la correspondante d’iTélé aux Etats-Unis.


Le directeur du bureau de l’AFP à La Havane dément d’ailleurs toute convocation à la conférence de presse mentionnée par les journaux cubains exilés.

Fidel Castro, 88 ans, a laissé la tête du pays en 2008, au profit de son frère Raul Castro, pour raisons de santé. Depuis, ses absences récurrentes alimentent les rumeurs sur son éventuel décès. Tant que Cuba ne confirme rien et “n’ouvre pas la boîte”, impossible de savoir ce qu’il en est réellement, tant le régime verrouille l’information, commente ce journaliste irlandais.


Par Marie Simon

Source: lexpress.fr

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.