Fofana Mamadou, le marabout-violeur, écope de 5 ans de prison à Gagnoa | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France | Fofana Mamadou, le marabout-violeur, écope de 5 ans de prison à Gagnoaeburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France
Fofana Mamadou, le marabout-violeur, écope de 5 ans de prison à Gagnoa

Fofana Mamadou, le marabout-violeur, écope de 5 ans de prison à Gagnoa

Fofana Mamadou, 25 ans, marabout, résidant à Baoulébougou dans la commune de Gagnoa, a été condamné mardi à cinq ans de prison ferme et à 100.000 FCFA d’amende, par le tribunal de première instance de la cité du Fromager, pour attentat à la pudeur consommée avec violence sur une dame.

Le 7 mai dernier, profitant du fait que la cour familiale où la victime loue une chambre s’est vidée de son monde, le jeune marabout au teint clair, drapé d’un boubou blanc, fait irruption dans la chambre de la voisine endormie et se jette sur elle.

«Dans mon sommeil, j’ai senti la présence d’un individu sur mon torse. Quand j’ai ouvert les yeux, j’ai vu Fofana, le marabout, sur moi. Lorsque j’ai voulu crier, il a serré mon coup et m’a administré un violent coup de point sur ma bouche, fendant ma lèvre supérieure. Je n’ai eu d’autres recours que de me laisser faire’’, a expliqué à la barre, la jeune dame.

Toujours selon la violée, ayant fini d’assouvir sa libido, le marabout l’a menacée de lui jeter un sort si elle répandait ce qu’il venait de se passer entre eux.

‘’Une seconde fois, alors que je venais à peine de rentrer dans ma chambre après avoir pris un bain, le même marabout a surgi derrière moi en me serrant par les seins. Cette fois, j’ai crié et il s’est sauvé laissant sur place sa petite culotte déjà par terre’’, a poursuivit la plaignante, qui révèle que pour préserver l’harmonie avec ses voisins qui ne sont autres que les parents et les frères et sœurs du marabout, elle a encore tue l’affaire.

Puis, comme sa bouche était enflée à cause du violent coup de point que le marabout lui avait administré la première fois, et qui a fendu sa lèvre, elle a été obligée d’expliquer ce qui lui était réellement arrivée à une dame, après des jours de silence. Lorsque l’affaire est parvenue aux oreilles de Fofana et les siens, l’une de ses sœurs lui a retourné la caution de 20.000 FCFA qu’elle avait versée pour avoir la chambre. C’est cette attitude de la sœur de son agresseur qui l’a contrainte à aller porter plainte à la police contre Fofana Mamadou.

Interrogé par la présidente du tribunal de Gagnoa, puis par le Procureur de la République, Fofana Mamadou tente de faire diversion, refusant de dire son nom, en répondant à toutes les questions par un ‘’non’’. Pire, il essaie de faire croire au tribunal que c’est parce qu’il y a des palabres entre la dame et lui, celle-ci refusant de lui payer ses 150.000 FCFA pour un canari qu’il a préparé pour elle, que cette dernière a inventé cette grotesque histoire contre sa personne.

Le tribunal ne l’a pas suivi et a prononcé une peine de séjour au bagne de 5 ans à son encontre, malgré le retrait de sa plainte par la victime qui a, entre temps, essuyé des menaces verbales virulentes de profération de malédictions contre elle et ses frères cadets de la part de leur géniteur que les parents du violeur ont approché, pour l’y contraindre.

Source: AIP

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.