FPI: Amani N’Guessan invite Laurent Gbagbo à rompre le silence pour “sauver le navire”

FPI: Amani N’Guessan invite Laurent Gbagbo à rompre le silence pour “sauver le navire”

Le 5e vice-président du Front populaire ivoirien (FPI), chargé de la défense et la sécurité, Michel Amani N’Guessan, a invité, samedi, le président Laurent Gbagbo, actuellement détenu à la Haye, à rompre le silence pour sauver le son parti confronté à une crise interne.

“On est arrivé à un point où les insanités que nous nous sommes rejetées sont telles qu’il faut sa toute puissance pour intervenir. C’est pourquoi, je dis que son silence devient gênant et son petit mot devient nécessaire pour sauver le navire”, a déclaré Amani N’Guessan, lors d’une réunion avec les responsables locaux du FPI à Bouaké.

Considérant que le président Laurent Gbagbo n’a jamais fait acte de candidature, il juge dommage que l’on le mêle au problème de gestion interne du parti plutôt que de s’organiser pour le sortir de la prison de la Haye.

“S’il a fait acte de candidature, que Gbagbo nous parle. Nous sommes ses enfants. S’il n’a pas fait acte de candidature, qu’il le dise aussi”, a ajouté M. Amani, soulignant que la possibilité est offerte à leur mentor de communiquer avec trois personnes en Côte d’Ivoire.

Il suggère que M. Gbagbo procède par le même mécanisme qu’il a utilisé pour désigner M. Aboudramane Sangaré, président du comité d’organisation des obsèques de sa mère, pour informer M. Affi N’Guessan, président du Front populaire ivoirien.

“Gbagbo lui-même nous a indiqué la voie. Il n’y a pas de douleur insurmontable. Pour nous aujourd’hui, nous sommes prêts à tendre la main à nos camarades pour qu’on aille à un congrès consensuel, pourvu qu’on enlève tout ce qui est faux”, a-t-il répondu aux adversaires d’Affi N’Guessan qui s’opposent à la tenue d’un congrès du FPI.

La justice ivoirienne a débouté récemment le comité de contrôle du Front populaire ivoirien qui a validé la candidature de Laurent Gbagbo à la présidence du FPI ayant provoqué une division entre ses partisans.

Considérant la justice “suffisamment neutre pour trancher”, le 5e vice-président du FPI se dit favorable à une concession pour la relance des candidatures et a invité le comité de contrôle et les militants opposés à Affi à accepter ce verdict.

Nbf/kp

Source : AIP

About admin

3 comments

  1. Monsieur le Ministre Amani

    Gbagbo a envoyé une lettre notarié à Affi, confirmée par des sources diverses.

    C’est pas rompre le silence? Du reste comment peut-on demander à un ”père” de choisir entre ses enfants les bons et les méchants? C’est pas possible ce que vous demandez au Président Gbagbo.

    Quelle est la réponse donnée par Affi ???!!!! Il faudrait savoir ….

  2. Amani cessez de vous foutre de Gbagbo. AFFI
    DIT QU’IL COMMUNIQUE AVEC Gbagbo.
    Qu’il demande a ce dernier si oui ou non qui
    veut etre candidat s’il pense que ces envoyes
    a la Haye ont aussi menti.
    si vous etes dans votre bori bana et que vous
    cherchez une porte de sortie honorable en utilisant
    encore Gbagbo, vous vous trompez.
    Gbagbo n’a jamais ete contre la candidature d’Affi.
    C’est Affi qui a un probleme avec la candidature de Gbagbo.
    Meme si qqu’un d’autre depose sa candidature Affi s’y
    opposera en le jetant en prison.
    Allez dire a Amani que c’est Affi qui veut etre candidat unique
    parcequ’il est minoritaire.
    Et d’ailleurs le debat n’est plus a ce niveau. Affi ayant saisi
    la justice pour ennuler la candidature de Gbagbo.
    Qu’il vienne jouer son role virtuel et Gbagbo le president
    reconnu par tous prouvera sa legitimite sur le terrain.
    Gbagbo est le pere du multipartisme. Il ne peut donc pas
    ennuler les candidatures de ses adversaires surtout pas d’un
    Affi qui n’est l’ombre de lui-meme.

  3. AMANI…JE DIS Ô SI TOI ET AFFI VOUS ETES SOURDS….VOUS N’ETES PAS AVEUGLES…DONC VOUS AVEZ ENCORE LES YEUX LUNETTÉS POUR LIRE….QUE VOULEZ VOUS QUE LE PRESIDENT GBAGBO DISE ENCORE DE PLUS…??…QUEL SILENCE VOULEZ – VOUS QU’IL ROMPE SI VOUS SAVEZ BIEN QU’IL NE PEUT USER DE LA VOIX POUR PARLER…DU FAIT D’ ETRE DETENU DE FAÇON ARBITRAIRE DANS UNE PRISON QUELQUE PART EN EUROPE…DONC PRIVÉ DE LIBERTÉ D’ EXPRESSION (TERME SI TANT A LA MODE CES JOURS-CI DANS CETTE FAMEUSE EUROPE LA)….ET PUIS LUI MEME SACHANT CELA…IL A ÉCRIT…SIGNÉ…FAIT AUTENTIFIER PAR UN NOTAIRE D’UN PAYS AUSSI SERIEUX QUE SONT LES PAYS-BAS…VOUS A FAIT REMETTRE EN MAIN…MAIS QU’EN AVEZ – VOUS FAIT…APRES AVOIR LU SON COURRIER…??…VOUS AVEZ TOUT SIMPLEMENT REFUSÉ DE CROIRE….ET AVEZ DEPOSÉ SA LETTRE DEVANT UN PROCUREUR AUX INTENTIONS RECONNUES PARTIELLES DONC DOUTEUSES QUI A TOUT NATURELLEMENT DECLARÉ NON VALIDE…UNE LETTRE QUI VOUS A ETÉ ADRESSÉE EN PRIVÉ…EN TANT QUE CAMARADES…CO-PARTISANTS…AMIS….MAIS SURTOUT FRERES…
    MAIS APRES TOUT CELA VOUS VENEZ ENCORE LUI DEMANDER DE ROMPRE LE SILENCE….SI MALGRÉ TOUT VOUS LUI AVEZ ENVOYÉ UN EMISSAIRE A QUI IL A PARLÉ….ET DONNÉ SA REPONSE A VOTRE QUESTION ET A QUI IL A LAISSÉ DES RECOMMANDATIONS…..QUI VOUS ONT ETÉ TRANSMISES….APRES TOUS CES EFFORTS LA…DANS SA CONDITION ACTUELLE….VOUS METTEZ EN DOUTE SA SIGNATURE…SES MESSAGES ECRITS ET ORAUX TRANSMIS PAR PERSONNES INTERPOSÉES Y COMPRIS VOTRE EMISSAIRE…ET A TRAVERS SON CONSEIL JURIDIQUE…QUE VOULEZ A LA FIN…???…
    SI VOUS N’ AVEIZ PAS LES OREILLES POUR ENTENDRE..AU MOINS VOUS AVIEZ LES YEUX POUR LIRE….
    A MOINS QUE VOS CERVEAUX SOIENT BLOQUÉS PAR UNE FORCE QUELCONQUE QUI VOUS EMPÊCHE D’ ENTENDRE RAISON…DANS CE CAS ABANDONNEZ SIMPLEMENT LE NAVIRE ET SAUVEZ VOS VENTRES..!!!!
    CAR LE VRAI COMMANDANT VEUT ET VIENDRA REPRENDRE SA PLACE……

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.