FPI : Dano Djédjé maintient l’ouverture du congrès à jeudi en dépit d’une décision de justice

FPI : Dano Djédjé maintient l’ouverture du congrès à jeudi en dépit d’une décision de justice

Le Président du 4è congrès ordinaire du Front populaire ivoirien (FPI), le Pr Sébastien Dano Djédjé a annoncé, mercredi, le maintien de ces assises qui vont s’ouvrir jeudi, en dépit d’une décision de la justice ivoirienne reportant à une date ultérieure ce congrès.

«Le juge qui a pris l’ordonnance ne sait pas le fonctionnement du FPI », a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse au siège provisoire du parti à Attoban-Cocody. Selon lui, « ceux qui s’agitent pour diviser le FPI ont des agendas cachés sinon que vient faire la justice dans notre affaire ? »

Auparavant, il a rappelé que le bureau du congrès qu’il dirige a été mis sur pied, le 30 août 2014, par ‘’ le Comité central du parti” de qui ‘’ nous répondons”.

Selon M. Dano, son équipe et lui ont travaillé d’arrache-pied pour ne pas être pris à défaut quant à la tenue du congrès, invitant les ‘’6000 membres statutaires” du congrès à rallier ‘’demain matin le Palais des Sports de Treichville” pour l’ouverture des travaux.

‘’Je ne suis pas au courant d’une quelque décision de justice reportant le congrès. Si l’on m’envoie cette décision je la transmettrai au comité central qui donnera une suite. Pour l’heure, le Comité central ne m’a rien dit. Donc, le congrès se tient, demain” a indiqué Pr Dano, se disant ‘’ frustré et peiné par tout ce qui se passe” autour du congrès.

Cependant il ne perd pas ‘’espoir” car jusqu’à l’ouverture du congrès ‘’ tout pourrait s’arranger pour aller à ces assises unis et mobilisés pour la libération de Laurent Gbagbo indispensable à la réconciliation nationale et un FPI fort” pour la reconquête du pouvoir d’Etat.

Pour les 6000 électeurs, a ajouté Dano Djédjé, 30 bureaux de vote ont été installés avec deux urnes par bureau de 200 électeurs qui exerceront leur droit de vote par ‘’un bulletin unique ‘’.

L’ordonnance No 3682/2014 prise, mardi, par le juge Ahmed Souleymane Coulibaly, président du Tribunal de 1ère Instance d’Abidjan reporte le congrès initialement prévu pour les 11, 12,13 et 14 décembre. Le magistrat s’est fondé sur la requête en ‘’annulation du congrès” introduite auprès du tribunal par le Président du FPI, Pascal Affi N’guessan.

Cette décision de la justice a été signifiée au FPI représenté par Agnès Monnet, la Secrétaire générale et porte-parole.

Mardi, devant la presse, Affi N’guessan avait, de son côté, martelé que le ‘’ congrès ne se tiendra pas tant que la justice n’a pas tranché la question”, soulignant qu’il ‘’ ira jusqu’au bout ‘’et que Laurent Gbagbo, son adversaire a ‘’besoin de moi” pour sa libération.

HS/ls/APA barre separation long FPI : Dano Djédjé maintient l’ouverture du congrès à jeudi en dépit d’une décision de justice

Source: APA

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.