FPI: Pascal Affi N’Guessan accuse Nady Bamba d’être à la base de la chute du pouvoir Gbagbo

FPI: Pascal Affi N’Guessan accuse Nady Bamba d’être à la base de la chute du pouvoir Gbagbo

Le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan a affirmé ce samedi à l’occasion d’une rencontre avec les fédéraux que des faussaires se trouvent dans les rangs de ses camarades qui s’opposent à sa candidature à la présidence du parti et a par ailleurs poursuivi que la seconde épouse de Laurent Gbagbo a contribué à la chute de leur formation politique.

“(…) Parmi ceux là, dans leur camp, il y a beaucoup des faussaires. Il y a un même qui a imité à l’époque la signature du ministre de l’Economie pour accorder un agrément de 180 mille tonnes de cacao à une entreprise et il a empoché près de 4 milliards. Je sais que c’est lui qui a fait cette lettre. Ce sont des faussaires, on les connaît ici et ils vont se cacher en France pour essayer de nous emmerder. S’ il est garçon, qu’il vienne. Si ce n’est pas Gbagbo, il serait en prison aujourd’hui. S’il n’était pas un proche de Gbagbo, il serait en prison. Aujourd’hui il est assis en France et il nous emmerde. Alors que c’est un faussaire connu de tout le monde,” a expliqué Affi, sans citer de nom dans une salle bondée de militants venus des quatre coins de la Côte d’Ivoire.

Avec les descriptions du faussaire, tous les regards se sont tournés vers Stéphane Kipré, président de l’Union des nouvelles générations (UNG) dont le nom sera cité par la suite par les 75 fédéraux présents qui prenaient par à cette rencontre d’information du parti.
“C’est un groupe de faussaires qui utilise le nom de Gbagbo, on ne peut pas se laisser faire. Parce que dans cette affaire il y a tous ceux que j’ai cité. Comme on est dans phase d’explication, il ne faudrait pas que vous oubliez aussi la dame qu’on appelle Nady Bamba,” a-t-il ajouté.
Comme s’ il en voulait à la deuxième épouse de son mentor qui serait depuis peu établie à la Haye selon ses détracteurs, puisque que nous n’avons pas encore la certitude, Pascal Affi a révélé.
“C’est elle même qui est le pivot du complot. Les autres eux, ne sont que des instruments. Et c’est très souvent ses journaux qui sont à la pointe du combat contre nous. Parce qu’elle aussi se dit que c’est la periode qu’elle attend qu’on me chasse pour rentrer en Côte d’Ivoire. Avec son groupe constitué des Demba, Traoré, des Stéphane Kipré. Katinan Koné est dedans mais, ce sont ceux là, parce qu’aujourd’hui, le FPI est l’objet de plusieurs convoitises. Or celle là, elle nous a déjà fait suffisamment de mal. Parce qu’elle y est pour beaucoup dans notre chute,” a-t-il martelé.
De révélations en révélations, le président du FPI qui certainement voulait mettre certains secrets de son parti au grand jour a précisé.
“De 2007 à 2008, quand Soro Guillaume est devenu premier ministre, c’est elle qui a tout fait pour que Soro Guillaume est devenu le chouchou de Gbagbo. A tel point qu’en 2008, Konaté Sidiki a dit qu’il a allait me mettre en prison parce que je complote contre Gbagbo. Et le président Gbagbo a certainement rien dit. Il était devenu tellement puissant. Un jour dans la même période quand il est revenu après les événements de Séguela, nous avons fait une conférence de presse pour nous plaindre de ce que Soro Guillaume est premier ministre. (…) C’est à l’issue de cette conférence de presse que Sidiki Konaté est sorti pour me menacer.”
L’action de l’actuel président de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire dans la chute de Gbagbo a été évoquée par Pascal Affi N’Guessan.
“On a eu une rencontre qu’elle a organisé entre Soro et moi pour que nous nous entendons pour que le FPI ne critique plus Soro Guillaume. Pour qu’on essaie de voir ensemble comment on va aider le président pourqu’on travaille en bonne intelligence. Donc ce n’est pas un secret. Mais après tout s’ est retourné contre nous. Où il est actuellement et où nous sommes. Au moment où Gbagbo a eu besoin de Soro après les élections où il était. Et le président Gbagbo était convaincu que Soro était là pour lui qu’il n’a pas été suffisamment regardant sur la question du désarmement. (…),” a-t-il expliqué.
Toujours en dévoilant les secrets de son parti et en s’ attaquant à ceux qui souhaitent le retrait de sa candidature, le président du FPI s’interroge.
“Aujourd’hui Nady Bamba est engagée à fond dans cette affaire de FPI pour récupérer le parti pour venir faire la politique ou pour le donner à Soro ou à Ouattara?”
En attendant d’avoir une réponse à cette question, Pascal Affi N’Guessan invite enfin ses camarades au dialogue et au rassemblement.
Wassimagnon, Abidjan 
Source: Koaci.com

About admin

3 comments

  1. Affi

    Camarade , tu vas trop loin.

    Arrête ça, et laisse le FPI évoluer selon ses règles de fonctionnement internes fondés sur le Congrès et la base, et compte tenu des enjeux actuels.

    Tu seras gentil!

    Question préoccupante: qu’est-ce qui prouve que toi et tes soutiens au sein du FPI ne jouez pas aux extrémistes en voulant par tous les moyens vous positionner et toi Affi rester Président par tous les moyens? C’est cela l’extrémisme.

    Bien sûr que la FORCE politique que représente le FPI fait des convoitises et attisent des ambitions internes …ce qui est légitime, amis aussi externe suivez mon regard!

    Question Nady Bmaba, que tu traîtes sans gêne, ce n’est pas même pas un scoop, mais une intrusion maladroite de ta part politiquement incorrect. Bien sûr que derrière un grand homme comme Gbagbo, comme Hollande d’ailleurs etc…il y a une femme pour ne pas dire il y a toujours des femmes.

    Derrière Ouatara Dramane il y a Dominique …

    Encore une fois, tu vas trop loin et cela ne fait plus rire du tout!

    Car supposons que tu sois effectivement élu Président du FPI, mais avec ta posture actuelle, crois -tu vraiment que tu peux conduire le FPI ?

    Encore une fois le FPI a le droit de se donner une équipe à la hauteur de ses ambition. Se donner une équipepasse par le congrès la pluralité des candidatures, le jeu du vote libre….

    NON camarade Affi, NON. Il faut savoir raison gardée et te départir des maladresses politiques dans lesquelles tu t’nefonces.

    Affi, quitte dans ça!

  2. Arrete tes harcellement sans fondement mr Affi .Depuis quand connaissais-tu ses faussaires et ne les as-tu pas dénoncé ? A dire vrai tu restes et démeure le plus grand faussaire au sein du FPI .Cela combien de temps que
    tu été mis en liberté et tu n’as jamais parlé de faussaires , pour que tu sois pris en flagrant de lit de complot contre le FPI ? D’après les dires d’Alassane enfin de devenir son partenaire et disciple pour te retounrner
    contre ton propre camp.Rends service aux militants du FPI Mr Affi reste loin de l’air de comabat de ce parti.
    Les farfelus comme toi ne peut plus dirrigé ce GRAND PARTI DU MONDE QU’EST LE PARTI DU PRESIDENT
    GBAGBO LAURENT QUI , SA BRILLANTESSE,HISTORIEN,ET SON GENI POLIQUE A MIS EN BERNE tous les macros leaders mondial qui souffre d’insufisance politique pour tout forcer pour gouverner l’univers.

  3. je me demande si affi na aps raison parceque cette madame bamba a eu tout et au derneir moment ses parents diul

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.