France : Au moins dix morts dans une attaque au siège du journal satirique « Charlie Hebdo » (Vidéo)

Au moins deux hommes armés ont attaqué à l’arme automatique le siège du journal satirique Charlie Hebdo, au 10, rue Nicolas-Appert dans le 11e arrondissement de Paris, mercredi 7 janvier vers 11 h 30.

          • Douze personnes tuées

 

    Le parquet de Paris a annoncé que douze personnes étaient mortes, dont deux policiers, et une vingtaine de personnes ont été blessés, dont quatre sont grièvement atteintes. Un premier bilan, annoncé par François Hollande, faisait état de 11 morts mais l’un des blessés est décédé. Il s’agirait de l’attentat le plus meurtrier en France depuis l’attentat du boulevard du Temple en 1835. Des informations circulent actuellement sur la mort de plusieurs dessinateurs et journalistes du journal, mais aucune confirmation officielle ne nous est encore parvenue pour le moment.

          • Deux attaquants lourdement armés 

 

    Selon la vidéo ci-dessous prise par un journaliste de l’agence Premières Lignes, les assaillants auraient crié « Allah Akbar » (« Dieu est grand ») au moment de tirer des coups de feu. Selon des témoins cités par des policiers, les agresseurs ont également crié « Nous avons vengé le prophète ».


Dans leur fuite, les hommes ont visé une voiture de police. Sur cette photo que s’est procuré notre envoyée spéciale sur place, on peut voir les tireurs face à une voiture de police. Les assaillants ont fait feu, les policiers ont répliqué puis reculé.

4550702 6 0309 la voiture des tireurs face a celle des a5da6bcd0aaf2ac1232d7fe8aae0ba7e France : Au moins dix morts dans une attaque au siège du journal satirique « Charlie Hebdo » (Vidéo)

« Les attaquants étaient renseignés et savaient qu’il y avait le mercredi à 10 heures, la réunion de rédaction hebdomadaire. Sinon, le reste de la semaine, il n’y pas grand monde dans les locaux », a dit une journaliste de Charlie Hebdo jointe par Le Monde, qui n’était pas sur place mais est en contact avec ses collègues.

Selon i-Télé, les aissaillants auraient pris la fuite à bord d’une voiture noire et seraient passés par la place du Colonel-Fabien, en direction de la porte de Pantin, où leur voiture a été retrouvée. Les assaillants sont actuellement en fuite et activement recherchés par la police. Ni leur identité ni leur éventuel lien avec une organisation ne sont connus pour le moment.

          • Hollande dénonce une « horreur absolue »

 

    Devant les journalistes, François Hollande a dénoncé « une exceptionnelle barbarie » visant un journal « c’est-à-dire l’expression de la liberté ». « La France est aujourd’hui devant un choc, devant un attentat terroriste, ça ne fait pas de doute », a-t-il asséné. « Dans ces moments-là, il faut faire bloc. »

Sur place, le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve et la ministre de la culture Fleur Pellerin sont également présents aux côtés du président. Une réunion ministérielle est prévue pour 14 heures à l’Elysée. Matignon a également annoncé que le plan Vigipirate était relevé au niveau « alerte attentats », le niveau le plus élevé, dans toute l’Ile-de-France. Le président François Hollande « interviendra à 20 heures depuis l’Elysée » à la télévision, a indiqué la présidence.

  • Menaces courantes et protection policière

Selon le rédacteur en chef Gérard Biard actuellement à Londres et joint par Le Monde, « les menaces étaient ressenties de façon moins forte ces derniers temps à Charlie Hebdo. L’attaque est d’autant plus choquante ».

Une journaliste de Charlie Hebdo, qui n’était pas sur place mais est en contact avec des collègues sur place, explique que « ces derniers mois, on ne sentait pas une inquiétude immense malgré les menaces »

« Bien sûr, nos locaux étaient sous protection policière, Charb était sous protection policière mais il se déplaçait parfois sans ses policiers, ce qui est un signe qu’il n’était pas inquiet à chaque instant. (…) Luz et Riss avaient eux aussi eu une protection policière mais elle avait été levée il y a un an environ. »


Source : Le Monde

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.