France – Côte d’Ivoire: Une centaine de marsouins vont quitter Abidjan pour Gao au Mali | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France France - Côte d’Ivoire: Une centaine de marsouins vont quitter Abidjan pour Gao au Mali
France – Côte d’Ivoire: Une centaine de marsouins vont quitter Abidjan pour Gao au Mali

France – Côte d’Ivoire: Une centaine de marsouins vont quitter Abidjan pour Gao au Mali

La France va envoyer une centaine de soldats supplémentaires au Mali. Ces éléments ont été prélevés sur le contingent stationné à Abidjan (Côte d’Ivoire) et vont être basculés à Gao « compte tenu de la période de tension », a déclaré le porte-parole des armées françaises, le colonel Gilles Jaron.

L’effectif français de la force Serval passera donc, ponctuellement, de 1 600 à 1 700 alors qu’a démarré la relève d’une partie des troupes françaises du Mali (fin du 4e mandat).

Ces soldats appartiendraient au 2e RIMa dont des éléments sont actuellement stationnés en Côte d’Ivoire dans le cadre de Licorne et en Mauritanie dans le cadre d’un DIO.

La « période tension » dont a parlé le porte-parole concerne bien sûr Kidal où ce mercredi de nouveaux combats ont lieu (lire la suite ci-dessous), quatre jours après les heurts du week-end dernier.

Reuters cite un officier malien joint au téléphone: « Comme vous pouvez l’entendre, les fusillades ont recommencé entre les soldats et les rebelles à Kidal. Je ne peux pas vous en dire plus ». La reprise des combats entre les FAMA et les MNLA a été confirmée par le ministère malien de la Défense et la force de l’Onu.

L’armée malienne, avec des blindés, progresserait du sud, de l’ouest et du nord pour reprendre l’ensemble de la localité d’où la Minusma serait absente selon des témoins; l’est est ouvert pour permettre aux miliciens du MNLA de se replier, semble-t-il. Ratissage en cours.

Source: lignesdedefense

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.