France : Ne pleurez pas ! L’Extrémisme dans les libertés a un prix ! (La Révolution Permanente N°00514/01/15)

France : Ne pleurez pas ! L’Extrémisme dans les libertés a un prix ! (La Révolution Permanente N°00514/01/15)

Prologos :  Je suis Laurent GBAGBO ! C’est-à-dire, tout ce qui est lié à Laurent GBAGBO. Le reste je m’en tape ! Et j’en ai rien à cirer de qui tu es en France ou ailleurs.  

Parce que je suis libre de faire ce choix … 

Mais, je sais qu’il y a une limite à toute liberté. Une limite à la liberté de culte. Une limite à la liberté d’association. Une limité à la liberté d’expression. Une limite à la liberté tout court.  

Théorie de l’absurde liberté … 

Il y a aucun avenir dans le mépris de la liberté des autres. Car exiger des autres une limite à leur liberté sans s’en imposer à soi-même, conduit à la liberté de contester, de mépriser, de combattre et de poser des limites parfois dramatiques à toute cette liberté sans limite qui n’a du mépris que de la liberté des autres. 

Il faut alors tirer les leçons des événements français en France.  

Qui avait-il tort d’être libre en fin de compte ?  

Est-ce celui dont la liberté n’a pas de limite quand il s’agit de mépriser un interdit religieux ou bien celui qui a osé exiger une limite à la liberté de tourner en dérision certains préceptes de sa religion ? 

Qui aurait-il dû avoir tort alors ?  

Est-ce celui qui refuse de respecter les règles d’une religion dont il n’est pas un fidèle croyant ou celui qui refuse qu’un non-fidèle de sa religion piétine l’un quelconque des symboles de sa foi religieuse ? 

Et que gagne-t-on à la fin d’avoir eu tort ou raison ? 

La liberté de trouver matière à manipuler l’opinion ? La liberté de stigmatiser ? La liberté de savourer le succès d’un affront lavé ? La liberté d’être le porte-flambeau d’une liberté tout aussi absurde qu’inutile ? 

Dans tous les cas, l’extrémise des libertés conduit toujours au choc des libertés. Et il n’est pas bon pour la santé d’avoir de l’émotion pour deux libertés absurdes qui sont entrées en collision. 

En attendant les vœux de nouvel An  de la Révolution Permanente et une analyse froide et pointue de ce qu’il se joue actuellement en Côte d’Ivoire; 

Je suis Nahibly, je suis Guitrozon, je suis Duekoué, je suis Jean Noel Abéhi, je suis Charles Blé Goudé, je suis Simone GBAGBO, je suis … 

A Très Bientôt.

Hassane Magued

La Révolution Permanente

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.