FRANÇOIS HOLLANDE CONSPUE PAR LA POPULATION AU NIGER

FRANÇOIS HOLLANDE CONSPUE PAR LA POPULATION AU NIGER

Des manifestants ont été arrêtés par la police, lors de l’accueil ce vendredi à Niamey, du Président français François Hollande et sont conduits à l’école nationale de la police. a constaté APA.

Ces manifestants sont sortis au niveau du rond-point des Armées à l’appel de leurs organisations, brandissant des fanions de couleur jaune en signe de protestation contre « le partenariat déséquilibré entre le Groupe Français Areva et l’Etat du Niger » dans l’exploitation de l’Uranium nigérien.

‘’La police arrête tout ceux qui portent les mouchoirs jaunes ou un tee-shirt de l’une des organisations qui milite pour la transparence dans les industries extractives’’, raconte à APA, un acteur de la société civile.

‘’Touche pas à mon uranium’’ est inscrit en rouge sur le tee-shirt des manifestants. Ces organisations de la société civile dénoncent l’accord intervenu le mois passé entre l’Etat du Niger et le Groupe français Areva.

Selon ces organisations de la société civile le Niger a été grugé par le Groupe Areva qui pille l’uranium nigérien depuis plusieurs décennies.

Le Niger est aujourd’hui le quatrième producteur mondial d’uranium et aussi le deuxième fournisseur du groupe nucléaire français Areva, mais paradoxalement, il est l’un des Etats le plus pauvre du monde.

Le président français, François Hollande est arrivé ce vendredi en début de matinée à Niamey, pour une visite de 24 heures, essentiellement axée sur les questions de développement et de la sécurité.

Il a été accueilli à l’aéroport Diori Hamani par le Président nigérien Issoufou Mahamadou.

Au programme de cette visite de travail, un tête à tête avec son homologue Issoufou Mahamadou, une conférence de presse, la visite de la station de pompage de Goudel- un quartier périphérique de Niamey-, celle du détachement de l’armée de l’Air française basée à Niamey et où sont pilotés les drones, la visite de l’entreprise Nutriset et enfin la rencontre avec la communauté française au Niger estimée à environ 2000 personnes. –

M. Hollande quittera Niamey dans la soirée en direction du Tchad.

Source: APA

————————————————————

Après Abidjan, le président français, François Hollande est arrivé à Niamey au Niger, deuxième étape de sa tournée Africaine ce vendredi 18 juillet 2014, pour une visite de 24 heures. Désormais habitué dans son propre pays à être hué par les populations, François Hollande a eu son lot sur le sol Africain avec des manifestations anti-françaises à Niamey…

Bien organisés et très mobilisés, les manifestants anti-Hollande sont sortis au niveau du rond-point des Armées à l’appel de plusieurs organisations en brandissant des fanions de couleur jaune en signe de protestation contre « le partenariat déséquilibré entre le Groupe Français Areva et l’Etat du Niger » dans l’exploitation de l’Uranium nigérien.

Désemparés les autorités politiques ont dû, pour limiter la casse, sortir les forces de l’ordre pour procéder à des arrestations. « Touche pas à mon uranium » L’inscription qui fâche pouvait être lue sur les tee-shirts des manifestants. Explications à ce slogan : les organisations de la société civile dénoncent en fait un accord intervenu entre l’Etat du Niger et le Groupe français Areva. Selon ces organisations de la société civile le Niger a été grugé par le Groupe Areva qui pille l’uranium nigérien depuis plusieurs décennies.

Le Niger est aujourd’hui le quatrième producteur mondial d’uranium et aussi le deuxième fournisseur du groupe nucléaire français Areva, mais paradoxalement, il est l’un des Etats le plus pauvre du monde.

Source: Koulouba.com

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.