Gabon: Une délégation de mercenaires français et coréens est arrivée à Libreville

Gabon: Une délégation de mercenaires français et coréens est arrivée à Libreville

Une délégation de présumés mercenaires français et coréens arrivée ce soir à Libreville.

La présidence de la République Gabonaise est en train de mijoter quelque chose de louche. Selon une source proche du cabinet d’Ali Bongo, une délégation de présumés mercenaires respectivement français et coréens serait arrivée ce soir à Libreville à bord d’un appareil de la compagnie Air France.

La présidence de la République gabonaise est en train de mijoter quelque chose de louche. Selon une source proche du cabinet d’Ali Bongo, une délégation de présumés mercenaires respectivement français et coréens serait arrivée ce soir à Libreville à bord d’un appareil de la compagnie Air France.

D’après la source, la délégation française a été accueillie à l’aéroport international Léon Mba par le patron des services des renseignements gabonais, Frédéric Bongo, frère cadet du président de la République Ali Bongo. ” Il y avait huit Français. Ils n’ont pas rempli les formalités de police, comme l’exigent les procédures. M.Fréderic Bongo les a directement conduits à la présidence de la République,” a confié la source. Quant aux Coréens, ce sont des membres de la sécurité rapprochée du président de la République, eux aussi Coréens, qui seraient allés les accueillir à l’aéroport, avant de les conduire à la présidence de la République. Ils s’étaient entrés sur le territoire national sous la couverture d’un groupe dénommé YIHUA.

D’après nos informations, ils étaient au nombre de neuf personnes invitées par la présidence de la République au même moment que les huit Français entrés en catimini sur le territoire gabonais. ” C’est très suspect. Le patron des services des renseignements a interdit à la police de l’air et des frontières de relever les identités des dix personnes entrées sur notre territoire. Dans quel pays au monde avez-vous vu cela ?

Partout, la PAF doit savoir les identités de tous les gens qui entrent sur le territoire national et qui en sortent,” a renchéri une proche du directeur de cabinet du président de la République, Maixant Accrombessi. D’après un autre membre du cabinet présidentiel, Ali Bongo a sollicité les services de certains réseaux corses par l’entremise d’un ancien patron de la direction générale de la sécurité extérieure ( DGSE) et d’un ancien préfet de police français. ” Ils sont arrivés pour une mission top secret. Le président de la République tient à garder leur anonymat. C’est pourquoi il a dépêché son petit-frère pour aller les chercher personnellement à l’aéroport sans remplir les formalités d’arrivée,” a expliqué la source. ” Ça cache quelque chose de très louche.

Depuis quelque temps, le président ne dort plus du sommeil du juste. Il remue ciel et terre pour se maintenir au pouvoir. Il y a de quoi redoubler de vigilance. Cet homme est prêt à tout. Ses adversaires politiques doivent faire extrêmement attention. Une dernière réunion du cabinet présidentiel n’avait pas exclu de solliciter l’expertise des mercenaires étrangers,” a conclu un collaborateur de Frédéric Bongo.

Jonas Moulenda

Source: Mediapart

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.