Gagnoa : Un bébé abandonné découvert dans un village

Gagnoa : Un bébé abandonné découvert dans un village

Les femmes du village de Bobia sur l’axe Gagnoa-Abidjan ont découvert un bébé d’environ 8 mois. C’était le jeudi 21 septembre dernier, à proximité du centre de santé de cette localité.

Selon des habitants, ces femmes ont rapidement porté l’information à la connaissance du chef de village et de l’infirmier. Aucun habitant du village de Bobia ne reconnait l’enfant Il est alors conduit à la brigade de gendarmerie de Gagnoa par la chefferie. La délégation a été priée de se rendre au centre social de la ville où l’enfant pourrait être pris en charge.

Les agents de ce service et leur directeur se montrent incompétents face à cette situation. Cependant, ils proposent à leurs visiteurs d’accompagner l’enfant à la direction régionale du ministère de la femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité. Cette découverte n’est pas une première dans la région du Goh.

Un enfant abandonné sur le tronçon Gagnoa-Issia avait été découvert par un transporteur qui l’a déposé à la direction régionale du ministère de la femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité, avant que l’enfant soit confié à une famille.

Soulignons, par ailleurs, que les travailleurs sociaux et ceux du service en charge de la femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité de la zone du Goh sont confrontés à un vaste mouvement d’affectation.

Le directeur régional, Mathurin Djégnon, agressé par une folle, en fin de semaine dernière, a été affecté à Agboville. Les populations expliquent son départ par l’incapacité dont il aurait preuve pour sauver la vie de l’enfant que portait la malade mentale qui s’est attaquée à lui.

Ses anciens collaborateurs loin de confirmer cette lecture faite par les habitants de Gagnoa ne cachent pas leur joie. «Cette affectation est une véritable libération pour nous à cause de son comportement envers nous», affirme un agent sous le couvert de l’anonymat.

Méité Abou, le successeur de Mathurin Djégnon était précédemment en service à Oumé. Quant à Berté Fatogoma, de la direction régionale du ministère de l’emploi et de la protection sociale, il a été purement et simplement mis sur le carreau.

Doumbia Namory

Correspondant permanent région du Goh

Source : Notre Voie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE