Gambie: En visite en France, Yahya Jammeh échappe à un coup d’État

Gambie: En visite en France, Yahya Jammeh échappe à un coup d’État

Une mutinerie aurait été déclenchée en Gambie, mais vite maîtrisée par les forces loyalistes restées fidèles pour la plupart au président Jammeh, actuellement en visite privée à Paris. Une partie de la garde présidentielle aurait pris d’assaut le palais présidentiel avant d’être stoppée par les forces militaires basées dans le camp jouxtant l’Aéroport. Le coup qui aurait été bien planifié et exécuté au moment où Yayah Jammeh est absent du territoire gambien, aurait ainsi avorté et le cerveau, Lamine Sanneh, aurait été tué lors de l’intervention des soldats loyalistes.

A 01 heure ce matin, des forces loyales à Lamin Sanneh, disgracié et ancien Commandant des Forces armées, ont envahi la Gambie, à partir du Sénégal avec comme objectif de renverser son gouvernement légitime.

Un groupe d’hommes armés a attaqué le palais présidentiel et le poste militaire de Denton Bridge, avant d’être rapidement repoussés. Quatre des insurgés ont été tués et quatre autres capturés. Sanneh qui a subi des blessures pourrait être mort dans l’attaque. Aucun gambien n’est plus affecté que moi, par ce complot odieux perpétré par Sanneh, qui ajoute au péché de trahir un ami, l’ignominie d’une haute trahison. Soyez assurés que les ennemis du peuple ont été vaincus, et que je vais être de retour de ma visite d’Etat en France immédiatement, afin de superviser l’enquête et de m’assurer que les auteurs de ce complot seront traduits en justice.

Lamine Sanneh est un gambien. Il est né dans le village de Kalagi, Foni Jarrol district, en 1979. Il a fréquenté l’école primaire Tankular, Brikama Junior Secondary School et Nusrat Senior Secondary School avant de rejoindre l’armée en l’an 2000.

Il a obtenu un AAT de l’Institut technique de formation de la Gambie (GTTI) en 2002 avant d’accéder à l’Université de Banjul où il va obtenir en 2009, un diplôme en gestion et finances.

En 2012, il a obtenu une maîtrise en études de sécurité stratégiques à l’Université de la Défense nationale, Washington, USA.

Militaire de formation, il a gravi tous les échelons avant d’être nommé Colonel de l’armée par le président Yayah Jammeh.

Un poste qu’il occupe jusqu’en 2012, année durant laquelle, il sera limogé après une brouille avec le Président gambien. Parti en exil aux USA la même année, Lamine Sanneh, selon des sources, est rentré clandestinement en Gambie au début de ce mois de décembre en passant par Dakar.

Il aurait été tué hier, lors des affrontements entre la garde loyaliste de Jammeh et les mutins qu’il dirigeait.

Source: Dakaractu.net

 

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*