Gambie: la population demande le départ de l’armée Sénégalaise, déjà un mort

Gambie: la population demande le départ de l’armée Sénégalaise, déjà un mort

Un mort, deux blessés et 22 personnes arrêtées. C’est le bilan des échauffourées qui ont eu lieu à Kanilaï en Gambie. Ce vendredi, les habitants du fief de Yaya Jammeh, qui en avaient marre de la présence des forces de la Cedeao dans leur cité, ont pris d’assaut la rue pour exiger leur départ. Ce qui a créé des heurts entre les forces de l’Ecomig et les manifestants.

« Au cours des échanges, deux manifestants et un officier de l’Ecomig ont été blessés. Malheureusement l’un des manifestants blessé est décédé à l’hôpital Efst à Banjul », a déclaré Mai Ahmed Faty, ministre de l’Intérieur, dont les propos sont rapportés par le site d’information Thefatunetwork.

Ahmed Faty renseigne que 22 manifestants ont été arrêtés par ses services. Et pour le moment, le chef de village de Kanilaï et d’autres manifestants, qui ont pris la fuite, sont activement recherchés.

Après cet incident, le Président Barrow a vite convoqué une réunion de sécurité, renseigne le ministre de l’Intérieur. Il a appelé tous les Gambiens à respecter la loi et assuré que « les menaces à la sécurité publique ne seront pas tolérées ».

Aussi, a ajouté Barrow, « toutes les régions et les communautés du pays sont sous l’autorité de l’État et ne peuvent fonctionner isolément ».

Source: teledakar.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE