Gbagbo est-il un faux panafrican​iste ? | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Gbagbo est-il un faux panafrican​iste ?
Gbagbo est-il un faux panafrican​iste ?

Gbagbo est-il un faux panafrican​iste ?

Depuis la parution d’un livre de François Mattei co-signé par Gbagbo, d’aucuns se demandent si le président ivoirien renversé par la France est un faux panafricaniste ou pas. A mon humble avis il y a quatre niveaux dans cette histoire:

1. Un chef d’Etat (Gbagbo) qui cherche coûte que coûte à plaire à ses ennemis, au point de se lancer dans des intrigues, à l’insu de ses partisans, pour finir ensuite dans un tunnel sans issue avec un pays occupé et défiguré, une population laissée à elle-même, après avoir été victime d’agression extérieure et de crimes contre l’humanité.

2. Un peuple (le “Sud” ivoirien: Ouest, Est, Sud ) patriote qui compte tenu de l’histoire de la colonisation en Afrique et ailleurs dans le monde veut s’affranchir du diktat colonial pour  vivre dans la dignité.

3.Une population (celle du Nord ivoirien) à 99.99% tribaliste ingrate et nomade, aimant poignarder ses hôtes dans le dos, n’ayant aucune notion de la dignité nationale, aimant le crime, le désordre et l’arrivisme, se sentant toujours à l’aise chez les autres et PRETE à se laisser manipuler par le prémier venu.

4. Une élite politique française mafieuse avec à sa tête des chefs de gangs (qu’ils s’appellent Chirac ou Sarkozy), se sert de la présence militaire de la France en Afrique pour manipuler des groupuscules, dévaliser et racketter les chefs d’état africains.

L’erreur de Gbagbo est de n’avoir toujours pas mesuré à sa juste valeur cette triste réalité qui nous enseigne qu’il n’y a pas de diplomates ou de présidents d’un Etat moderne en France, mais plutôt des SAUVAGES flibustiers racistes qui ne jurent que par le crime, la trahison, et l’ingratitude pour atteindre leurs buts, peu importe les faveurs qu’on leur fait.

Face à de telles personnes  on garde ses distances, on s’arme au maximum, on reste à l’écoute de son peuple, on anticipe et on agit de manière massive le moment venu.

PS: Les pillages des agences de la BCEAO qui ont été opèrés en zones rebelles, de connivence avec l’armée française en Côte d’Ivoire rappellent bien les pillages des banques guinéennes par l’armee coloniale française sur ordre de De Gaulle après le NON de Sekou Touré.

Sam Kehi

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.