Gópolitique Syrie – Crimée : La presse russe decouvre enfin que le sultan Erdogan n’est qu’un autocrate opportuniste!

Gópolitique Syrie – Crimée : La presse russe decouvre enfin que le sultan Erdogan n’est qu’un autocrate opportuniste!

« le président turc essaye de jouer au piano avec plusieurs personnes en même temps » – MAE russe.

Après le coup d’état avorté contre Erdogan, le nouveau sultan « néo-ottoman » s’est livré à une surenchère opportuniste : faux sourires à la Russie et vrai chantage à ses partenaires des USA et de l’OTAN pour obtenir le soutien à sa politique aventuriste en Syrie, visant à démembrer l’Etat syrien. Des analystes russes, qui confondent la lecture des dépêches diplomatiques (« la diplomatie est la langue du mensonge » disait Poutine à Valdai 2014) avec l’analyse géopolitique, pratiquant une « géopolitique de l’émotion » (qui est tout sauf la Science géopolitique), ont immédiatement hurlé au « tournant géopolitique » (sic) et à « une Turquie alliée de Moscou » (resic) ! . Leur inspiration : les tenants russes de la « conspiriologie » (sic), c’est-à-dire la variante de droite de l’Eurasisme mêlant ésotérisme et géopolitique (resic) …

Nous avons immédiatement remis la mosquée au milieu du village turc et Erdogan au sein de l’Otan

L’ACTUALITE CONFIRME L’ANCRAGE ATLANTISTE D’ERDOGAN: APRES L’OFFENSIVE EN SYRIE CONTRE LES ALLIES DE LA RUSSIE, VOICI LE SULTAN AUSECOURS DE LA JUNTE DE KIEV !

Dans les deux fronts où la Russie est engagée pour ses intérêts vitaux, Erdogan en moins de 15 jours est intervenu contre la politique russe :

– En Syrie où son offensive politico-militaire aux côtés des « djihadistes modérés » (sic) de la pseudo ASL vise les deux alliés de Moscou : Damas et les kurdes du PYD ;

– Hier, lors de l’Assemblée générale de l’ONU à New-York (où la Russie était ciblée), où le Sultan s’est affiché aux côtés du régime de Kiev. Et, ligne rouge géopolitique, a soutenu ostentatoirement Porochenko, le président ukrainien » et sa politique aventuriste au Donbass et en Crimée. Entre aventuriers …

Rencontre d’Erdogan avec Porochenko : en résumé Ankara soutient les tatars de Crimée (dont les politiciens radicalisés sont liés aux djihadistes de Syrie et du Caucase), qui seraient « victimes de violations de leurs droits » (sic) ; Crimée, le Sultan est aussi « contre l’annexion du territoire par les russes ». Commentaire (enfin lucide) de la Diplomatie russe : « le président turc essaye de jouer au piano avec plusieurs personnes en même temps » ….

Erdogan a aussi promis à Petro Porochenko « de soutenir les revendications de l’Ukraine sur la Crimée ». « Ankara ne renoncera pas à sa position sur l’annexion de la Crimée à la Russie », a-t-il déclaré lors d’une réunion de responsables politiques dans le cadre de la 71e session de l’Assemblée générale de l’ONU à New York (selon le site du Président de l’Ukraine). Voilà qui sonne le glas du soi-disant « rapprochement russo-turc » !

* Dessin du talentueux carricaturiste russe Vitali Podvitski

Publié hier dans la presse russe …

Luc MICHEL

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*