Grande marche panafricaine Les patriotes investissent à nouveau les rues de paris

Grande marche panafricaine Les patriotes investissent à nouveau les rues de paris

Des milliers de patriotes ivoiriens et africains de la diaspora seront encore dans les rues de paris ce samedi 26 avril,de 13h a 21h.

Ils partiront du Métro Château Rouge jusqu’a la Place de la République pour d’abord de rendre hommage aux martyrs et exiger la libération du président Laurent Gbagbo, Simone Gbagbo, Charles Blé Goudé et Jean yves Digbopieu qui constituent, selon les organisateurs, les maillons essentiels au processus de réconciliation en Côte d’Ivoire. Ensuite attirer l’attention de l’opinion publique nationale et Internationale sur les dérives graves de droit de l’Homme des pouvoirs en Afrique en général et plus particulièrement en Côte d’Ivoire où depuis l’accession de Ouattara aupouvoir, les FRCI, les dozos et mêmes les milices du régimes sévissent impunément. Où les arrestations et condamnations extrajudiciaires sont monnaie courante. Ils entendent par conséquent inviter les organisations de défense des droits l’Homme à condamner les conditions de détention des prisonniers qui sont torturés et vivent dans des conditions da salubrité déplorables.

Dans les prisons ivoiriennes en effet, de nombreux détenus endurent une situation privative de leur liberté sous le prétexte générique et fallacieux d’atteinte à la sureté de l’Etat. Plusieurs d’entre eux n’ont jamais rencontré un juge aux fins d’une audition qui pourrait les situer sur la suite judiciaire de leur cas. Et réclamer la libération de tous les prisonniers politiques civils et militaires qui croupissent dans les prisons formelles et informelles du régime.

Cette grande marche a aussi pour but, selon les initiateurs, de réclamer la libération Jean Pierre, digne fils d’Afrique dont le seul crime est d’avoir dit non à la France et aux puissances néocolonialistes. Enfin, l’une des raisons qui poussera les patriotes à prendre massivement part à cette grande mobilisation est de dire dit NON à la recolonisation et aux pillages du sous-sol de l’Afrique. NON à la déportation des dignes fils du continent. Non à la planification de la guerre en Afrique. Mais exiger l’inculpation des responsables du camp Ouattara à savoir Soro Guillaume et tous les chefs de guerre et dénoncer les mensonges de Fatou Bensouda qui n’a aucune preuve contre le président Laurent Gbagbo mais qui produit des preuves falsifiées. Notons que le 8 mai prochain, ces patriotes de la diaspora ont décidé de tous se rendre à La Haye pour crier leur ras-le-bol contre les détentions arbitraires de ces dignes fils d’Afrique.

Myriam Bakayoko

Source: Aujourd’hui

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.