Grogne des militaires: Reprise des tirs par les Gendarmes au port d’Abidjan (Vidéo)

Après l’accalmie apparente suite aux tensions d’hier, on a pensé que la situation cahotique engagée par les insurgés de l’armée ivoirienne était sous contrôle. Que non! En effet, depuis ce matin, les gerndarmes en poste au Port Autonome d’Abidjan ont décidé de se faire entendre bruyament afin de s’assurer que leurs révendications soient prises en compte au même titre que leurs collègues militaires des ex- FAFN. Pour ce faire, les gendarmes ont bloqué l’accès au port de pêche. Et comme on le voit sur la vidéo en haut de la page, ils se sont mis à tirer en l’air .

Avec les réactions entendues du côté du camp commando d’Abobo, on est porté à croire que les gendarmes veulent également mériter une reconnaissance de leurs loyaux services rendus à l’Etat de Côte d’Ivoire.

Approchés par EBURNIENEWS.NET, des gendarmes ont affirmé manifester pour réclamer une augmentation de salaire et une amélioration de leurs conditions de travail.

« On demande une augmentation de salaire. Avant, on avait une prime de mission de 8 400 francs CFA par jour qui n’est plus payée depuis 2011. La prime alimentaire de 50.000 francs CFA par mois sur le salaire a été supprimée. Nous exigeons la réintégration de cette prime et un paiement de ses arriérées. Nous sommes sous la tutelle du ministère de la Défense comme les militaires», a lâché un gendarme impliqué dans la protestation au port.

Il faut également souligner que des tirs en l’air ont été signalés au camp commando de Koumassi, où se trouve de la troisième garnison de gendarmerie d’Abidjan.Pour l’heure, on ne sait pas encore ce que révendiquent les éléments de cette garnison.

Eburnienews.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*