Grosse activité des réseaux pro-Gbagbo à l’ONU et à Paris la bataille pour sa libération s’amplifie | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France | Grosse activité des réseaux pro-Gbagbo à l’ONU et à Paris la bataille pour sa libération s’amplifieeburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France
Grosse activité des réseaux pro-Gbagbo à l’ONU et à Paris la bataille pour sa libération s’amplifie

Grosse activité des réseaux pro-Gbagbo à l’ONU et à Paris la bataille pour sa libération s’amplifie

A un mois de l’audience de confirmation ou d’infirmation des charges, les proches du président Gbagbo ne relachent pas les efforts. Ils sont desormais actifs aussi bien a Paris qu’a l’ONU ou l’ancien chef de l’Etat s’est constitue de vrais réseaux.

Des lobbystes, il y en a eu toujours depuis que Laurent Gbagbo était aux affaires en Côte d’Ivoire. Car en dix ans de pouvoir, l’ancien président de la République a du batailler contre les forces qui l’ont deporté a la cour penale internationale il ya maintenant deux ans. Donc, ce n’est pas tout a fait nouveau dans l’entourage de l’ancien chef de l’Etat. Sauf qu’a un mois de l’audience de confirmation ou d’infirmation des charges, ses proches se sont jetés dans la bataille. Et ils sont partout, en Afrique, notamment dans les pays qui comptent, mais aussi a Paris et a l’ONU qui constitue a elle seule un bastion a prendre.

Les têtes de pont de cette operation araignée sont connues pour certains comme Bernard Houdin qui sillonne toute l’Europe de part en part, jusqu’en Amérique Latine, mais aussi un réseau de personnalités que le concerne ne veut point voir apparaitre dans les médias, comme si cela genait leur couverture, a l’instar des infiltrations de réseaux mafieux. Il y a une semaine, le porte-parole officiel de Gbagbo pour l’Europe et l’Amérique se plaignait d’un de nos articles qui avait, a l’occasion de l’érection officielle des «Amis de Gbagbo» en France, enumeré les personnalites préssenties pour en être les inspiratrices ou le deus ex-machina. «Il ne s’agit pas d’un jeu mais de l’avenir d’un homme qui est emprisonne injustement et pour lequel nous oeuvrons pour qu’il sorte», nous avait-il exprime sa colere. Et vlan ! Du coup, il n’est pas toujours facile de travailler sur le dossier Gbagbo et, precisement, sur l’actualité de ceux qui organise sa défense en dehors des aires judiciaires, sans doute parce que le constat de tous est que c’est par la politique que l’on sortira de l’impasse Gbagbo a la cour penale internationale.

Alors, depuis quelques semaines, tous sont a pied d’oeuvre dans de nombreux pays africains dont l’Afrique du sud ou Koné Katinan sejourne depuis plusieurs semaines et d’ou quelques bonnes nouvelles apparaissent des fois sous la forme de bouts de phrases. Travail de l’ombre oblige !

Celui-ci est engage depuis de nombreux mois a Paris, dans le milieu des ex-amis du président Gbagbo qui, les premiers, l’ont aussitot abandonne. Il s’agit notamment du PS et de l’internationale socialiste au-dela de l’hexagone. Mais ce travail implique aussi les grands medias francais qui ont terni, a coup de mensonges, l’image du seul homme politique ivoirien qui s’est battu le plus pour la democratie dans notre pays. Et a defaut d’un revirement a 180 degrés, ceux-ci commencent a s’interroger sur la nature reelle du régime qu’ils ont aide a installer en Côte d’Ivoire. Les plus sensibilisées demeurent en revanche les élites francaises, notamment les hommes politiques souvent aussi mal informes que le citoyen francais lambda. Et si l’on peut des fois se desesperer que les cliches aient a ce point la peau dure, beaucoup parmi eux sont dorenavant certains qu’on va vers le non-lieu, dans l’affaire Laurent Gbagbo pour ce qui est de la procedure de confirmation ou d’infirmation des charges.

Nombre d’élus francais ne le cachent plus en effet , tout comme les elus dont nos sources nous recommandent de proteger l’anonymat. De toute facon, il y a aujourd’hui un nombre innombrable de personnalités comme le monsieur Afrique de Hollande, le togolais Kofi Yamgnagne, qui sont assez sensibilisés sur la question et dont les prises de position ont fait bouger les lignes dans l’entourage immédiat de Francois Hollande, le president francais. Mais, c’est surtout a l’ONU que les reseaux de l’ancien chef de l’Etat sont le plus actifs et pour cause. La crise postélectorale a ete vecue comme une confrontation personnelle par de nombreux responsables de cette union internationale. Ses responsables n’ayant pas, au surplus, change, il est evident que de nombreuses rancoeurs subsistent. C’est pourquoi le réseau de l’ONU est des plus actifs.

La présence en son sein de personnalités fidèles au président Laurent Gbagbo contribuent a bien y mener des actions de sensibilisation, selon plusieurs sources proches de l’ancien chef de l’Etat. En particulier, a quelques semaines, sans doute le 15 juin, de la décision de la chambre preliminaire I. Cela dit, les succès de la piste politique sont la conséquence du dossier leger produit par la procureure de la République en guise de document d’accusation. Le plan commun par lequel l’ex-president ivoirien aurait theorise la fin de Ouattara ou, a tout le moins, de ses partisans de manière systematique ressemble a un mauvais film de sèrie B, la justice ivoirienne ayant même libere, des mois plus tot, ceux qui auraient pu etre considerés comme faisant partie de la force parallele denoncée par Fatou Bensouda. Alors maintenant que la gambienne a montre l’étendue de ses limites, place aux négociations politiques et aux ballets a travers les capitales des pays qui comptent dans le monde.

Source: Aujourd’hui

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.