Guatemala : des Juifs expulsés pour avoir voulu coloniser un village

Guatemala : des Juifs expulsés pour avoir voulu coloniser un village

250 colons juifs venus d’Israël, des Etats-Unis et de Russie ont été expulsés de San Juan La Laguna, un petit village à une centaine de kilomètres à l’est de Guatemala city, par des habitants en colère qui leur reprochaient de ne pas respecter la coutume locale en plus de refuser tout contact avec les locaux en vivant exclusivement au sein de leur communauté. Ils s’accaparaient en outre un village qu’ils considéraient comme le leur et n’autorisaient personne d’autre à venir y habiter. 

L’expulsion a été un choc pour cette petite communauté juive qui se plaignait de mauvais traitements et de menaces de la part de ces villageois excédés par leur comportement asocial. Selon Uriel Goldman, le porte-parole des Lev Tahor, les membres du village les auraient menacé de lynchage s’ils ne quittaient pas les lieux immédiatement et promettaient de leur couper l’eau courante. L’établissement communautaire créait à terme le risque que ces Juifs s’établissent définitivement et deviennent propriétaires de lotissements ce qui leur garantirait le droit de rester indifféremment dans le village.

Pour les habitants de San Juan La Laguna, ces juifs portent de surcroit atteinte à la culture locale en refusant de respecter leurs us et coutumes. Ils sont par exemple accusés de ne pas répondre aux saluts des villageois, pratique culturelle qui joue un rôle social important dans le petit village, ou encore se rendent coupables de « vols » dans les marchés lorsqu’ils trouvent les prix trop élevés à leur gout.

Les autorités locales se sont dites indignées par l’expulsion du groupe de Juifs et ont promis l’ouverture d’une enquête.

Ces 250 Juifs ultra-orthodoxes, des migrants, appartiennent à la communauté sectaire dite Lev Tahor qui adopte un mode de vie en décalage avec le reste de la société. Ils avaient été précédemment expulsés du Canada après que les services sociaux du Québec les aient accusé de donner une « mauvaise éducation » à leurs enfants et de marier les petites filles.

N’ayant nulle part où aller, les 250 Juifs ont investi un autre village du Guatemala.

© JORGE DAN LOPEZ, REUTERS
Source: islamic-news.info

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE