Guillaume Soro, visiteur discret de Compaoré

Guillaume Soro, visiteur discret de Compaoré

Guillaume Soro, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, a profité fin novembre d’un déplacement officiel au Maroc pour discrètement rendre visite à l’ex-président burkinabè Blaise Compaoré, alors installé à Casablanca.

Guillaume Soro n’a pas oublié Blaise Comaporé. Du 24 au 27 novembre, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne a effectué une visite officielle au Maroc, qu’il a prolongé d’un “séjour privé” de trois jours. Il s’est notamment déplacé à Casablanca, où il a rendu visite au président burkinabè déchu, qui y séjournait à l’époque en compagnie de son épouse Chantal dans une villa prêtée par un ami. Le couple Compaoré a depuis regagné Yamoussoukro, en Côte d’Ivoire, où il avait d’abord séjourné après son départ de Ouagadougou, le 31 octobre dernier.

Au début des années 2000, Compaoré avait soutenu la rébellion des Forces nouvelles menée par Guillaume Soro dans le nord de la Côte d’Ivoire. Les deux hommes sont depuis restés très proches. “Il a démissionné sans qu’il y ait de bain de sang. Blaise Compaoré a évité le pire, et c’est le plus important”, affirmait ainsi l’ancien Premier ministre ivoirien dans une interview accordée à Jeune Afrique après la chute de son “grand frère”.

Source: Jeune Afrique

About admin

One comment

  1. Blaise n’a pas demissionne. Il a fui sous la pression de la rue.
    Quand il a vu l’assemblee nationale en fumee, il a compris que
    s’il jouait au brave, les jeunes Burkinabes allaient le manger
    cru s’ils mettaient la main sur lui.
    La demission est une trouvaille pour cacher sa honte. Sinon
    comment quelqu’un qui a elimine ses 3 compagnons de la revolution
    et plusieurs opposants depuis 27 ans peut encore avoir peur de
    bain de sang ? Il a mouille comme tous les dictateurs qui tuent et
    qui ont une peur bleue de la mort.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*