Harouna Traoré, un activiste burkinabè écrit au Ivoiriens et aux Burkinabè: «On est condamné à être ensemble, mais pas dans le mensonge!!!»

Harouna Traoré, un activiste burkinabè écrit au Ivoiriens et aux Burkinabè: «On est condamné à être ensemble, mais pas dans le mensonge!!!»

A L’ATTENTION DE TOUS LES BURKINABES ET DU PEUPLE FRERE DE LA COTE D’IVOIRE

Avec le coup d’état manqué dans notre pays, je pense que beaucoup ont compris qui sont les ennemis réels du Faso, nous, burkinabè avons entre-temps traité Laurent Gbagbo de tous les noms : criminels, assassins, boulanger, xénophobe… mais combien d’entre nous se sont posés les vrais questions ? Je ne nie pas qu’il y ait eu des manquements sous le régime de Laurent Gbagbo qui ont coutés à nos compatriotes en Côte d’Ivoire : certains sont perdu la vie, d’autre ont perdu tous leurs biens, et autres forme de manquement de droit de l’homme… (Tout comme des bétés, des Dioula, des Baoulés, des Agnis des kroumènes…). Dans tous les médias il y avait une seule une : Laurent Gbagbo est contre les burkinabès. Cependant jusqu’à présent je n’ai jamais vu une seule vidéo, un seul appel officiel de Laurant Gbabgo appelant les ivoiriens à chasser ou à tuer les burkinabès.

J’aimerais qu’on se pose les vraies questions : He oui c’est important !

Qui a déstabilisé le régime de Laurent Gbagbo qui en deux ans (de 2000 à 2002), présentait des indicateurs de développement exceptionnel (les économistes honnête le reconnaitront) entrainant une guerre fratricide en RCI ? Oui qui a déstabilisé le régime de Laurent Gbagbo ? D’où sont – ils parti, où se sont – ils entrainés ? Je ne vais pas revenir sur la genèse de la crise ivoirienne mais je voulais juste faire comprendre que ce c’est Bien blaise Compaoré avec ces officiers mafieux sous l’instruction de certaines puissances hostile à toute tentative d’indépendance réelle de l’Afrique qui se sont servis de notre pays (le Burkina Faso) pour déstabiliser un pays frère, ami et généreux hôte qu’est la Côte d’Ivoire. Les faits sont là et sont évident pour se qui veulent rentrer dans les détails.

Nous avons soutenu ce complot international par notre silence complice prenant partis pour un vat en guerre, un manipulateur, un vendeur d’illusion…

Alassane Dramane Ouattara qui nous a trompés. Nous avons pensé qu’il aimait le Burkina Faso, mais nous venons de voir qu’en réalité il ne faisait que se servir de notre pays. Pire nous avons assisté à sa volonté ferme de déstabilisé notre Patrie lui et sa bande de loups déguisés en agneaux se faisant passer pour des oppressés, des défenseurs de la liberté et de la justice…

Contrairement à ce qu’on devrait s’y attendre, c’est le camp Ouattara qui a cautionné et encouragés la tentative de putsch. Ouattara à peser de tous son poids pour nous enfoncer notre pays dans le « KAO »…

L’imbécile de Guillaume SORO qui a toujours clamer son admiration pour Blaise (c’est son droit le plus absolue mais il est hors de question qu’il se permette de le comparer à Thomas SANKARA) n’a non seulement pas condamner le putsch mais je dirai l’a plutôt approuvé par des posts maladroits sur Facebook sans compter ceux de ses sofas. Non content d’entretenir la fracture sociale en Côte d’Ivoire, le régime hors la loi Ouattara veut se jouer les déstabilisateurs du Burkina Faso.

Mon texte n’a autre ambition que de demander au peuple burkinabè de VOMIR Alassane Dramane Ouattara et sa bande de malfaiteurs à jamais… Il faut que notre terre leurs soit interdites à jamais. Quand le peuple ivoiriens les mettra dehors aucune hospitalité ne leur sera offert au Burkina Faso.

J’invite le peuple burkinabè à sortir de son silence et à dénoncer et condamner les forfaitures, l’injustice et les mensonges et autres manipulations en Côte d’Ivoire. J’invite les ressortissants burkinabè en Côte d’ Ivoire d’éviter de se faire manipuler par une bande de mafieux qui les utilisent à leurs fins.

Aux ivoiriens, je demande leurs compréhension et leur témoigne toute ma reconnaissance pour les prières qu’ils nous ont formulé au cours de ces évènements douloureux (J’ai lu beaucoup de message d’encouragement et d’appel à la résistance d’ivoirien). Je leur demande aussi pardon pour notre prise de position souvent très subjective durant la crise ivoirienne.

Une pensée particulière aux prisonniers politique en Côte d’Ivoire détenus sans raison valables, et condamnés sans faits) et en particulier au Président Laurent GBAGBO (qui à mon humble avis est maintenu à la Haye juste pour des raisons d’état).

Ainsi, je me permets d’adresser ce petit mot à l’endroit du Président Laurent GBAGBO:

Cela ne vas pas réparer le tort que la communauté internationale vous a fait, mais sachez que nous sommes nombreux nous les burkinabès qui regrettons vivement le rôle joué par notre pays dans la déstabilisation de votre régime. Nous resterons mobilisés pour le rétablissement de la vérité en Côte d’Ivoire. Aujourd’hui plus que jamais nous militerons pour votre libération. Il a fallu beaucoup de temps pour bon nombre d’entre nous pour comprendre qui était notre ennemi réel. Mais maintenant, on sait c’est qui!!! Nous vous souhaitons beaucoup de courage, beaucoup de santé pour la suite de votre lutte en faveur de la démocratie et contre l’impérialisme.

ON EST ENSEMBLE PRESI : YA RIEN FACE!!!

BURKINABES ET IVOIRIENS ON EST CONDAMNE A ETRE UNIS MAIS PAS DANS LE MENSONGE !!!

QUE DIEU BENISSE LE FASO;

MALHEURS A CEUX QUI BAILLONNE LEUR PEUPLE;

VIVE L’AFRIQUE UNIE ET SOLIDAIRE !

Harouna Traore

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.