Insolite: 200 coups de fouet pour une Saoudienne victime d’un viol collectif

Insolite: 200 coups de fouet pour une Saoudienne victime d’un viol collectif

Une femme qui a été victime d’un viol de groupe avec violence en Arabie saoudite a été condamnée à 200 coups de fouet et à 6 mois de prison. Elle a été reconnue coupable d’impudicité et d’avoir parlé aux médias.

Cette jeune femme, âgée de 19 ans, se trouvait dans une voiture avec un ami étudiant lorsque deux hommes sont entrés dans le véhicule et l’ont conduite dans une zone isolée. Elle affirme avoir été violée par sept hommes, et trois d’entre eux auraient frappé son ami.

Dans un premier temps, cette femme, musulmane chiite, avait été condamnée à 90 coups de fouet après avoir été emprisonnée pour violation du dictat religieux du royaume concernant la ségrégation des sexes.

Une fois les sentences rendues suite à un viol en 2006, cette femme avait été condamnée à 90 coups de fouet. Cependant, son avocat avait fait appel devant la cour générale saoudienne.

Résultat : la sentence a été doublée. Dans le même temps, les sentences d’emprisonnement prononcées contre ses sept violeurs ont été doublées, selon les médias saoudiens.

Abdul Rahman Al-Lahem, qui défendait cette femme, a contacté les médias suite à la publication de ces sentences. La cour a depuis lors interdit à l’avocat d’assurer ultérieurement la défense de cette jeune femme, lui confisquant sa licence d’avocat et lui ordonnant d’assister à une audience disciplinaire au cours de ce mois-ci.

L’Arabie saoudite a défendu sa décision controversée de punir la victime en affirmant qu’elle était en situation d’infraction pour être sortie de chez elle sans un membre de sexe masculin de sa famille, ce qui a provoqué l’indignation des médias internationaux.

« Le ministère de la Justice accueille favorablement toute critique constructive qui ne soit pas biaisée par les émotions », peut-on lire dans un communiqué.

Le roi Abdallah d’Arabie saoudite a accordé sa grâce à une jeune femme qui avait été condamnée à six mois de prison et 200 coups de fouet après avoir été victime d’un viol collectif, a rapporté lundi le quotidien saoudien Al Jazirah.

Le quotidien en arabe précise avoir été informé de la grâce royale par des sources qu’il n’identifie pas. Mais il cite le ministre de la Justice, Abdallah ben Mohammad ben Ibrahim al-Cheikh, qui explique que le souverain a « le droit d’annuler des jugements des tribunaux s’il estime que cela bénéfice à l’intérêt supérieur ».

La condamnation de la victime âgée de 19 ans dans le royaume pratiquant un islam ultra-conservateur avait provoqué une série de condamnations dans le monde, allant des organisations de défense des droits de l’homme jusqu’à la Maison Blanche.

Bien qu’elle ait été violée par un groupe de sept hommes, la jeune femme, dont l’identité n’a pas été révélée, avait été condamnée en octobre 2006 à 90 coups de fouet pour s’être trouvée dans une voiture en compagnie d’un « inconnu ».

Le 14 novembre dernier, cette condamnation a été portée à 200 coups de fouet et six mois de prison, à l’occasion d’un réexamen du jugement de première instance. Une source judiciaire avait expliqué l’aggravation en déclarant que la jeune femme a « tenté d’influencer le tribunal par voie de presse ». Le ministère saoudien de la Justice avait ajouté que la jeune femme avait admis avoir commis un adultère.

Mais devant le tollé provoqué, le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Saoud Al-Fayçal, avait fait état fin novembre d’« une révision » en cours du jugement. « Il y a actuellement un processus de révision du jugement par les instances judiciaires » saoudiennes, avait-il déclaré à Washington, en marge de la réunion internationale d’Annapolis sur la paix au Proche-Orient.

L’Arabie saoudite est régie par les principes du wahhabisme, une interprétation très stricte de la charia (loi islamique). Les femmes, qui n’ont pas le droit de conduire, ne doivent pas se trouver en présence d’hommes qui ne sont pas de leur famille et doivent se couvrir de la tête aux pieds en public.

Source: senebuzz.net

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE