Insolite: Ces sœurs jumelles… n’ont pas le même père

Insolite: Ces sœurs jumelles… n’ont pas le même père

Une mère américaine réclamant une pension alimentaire à un homme pour ses filles jumelles a découvert qu’il n’était pas le seul père. Un cas extrêmement rare.

Un test de paternité peut toujours réserver des surprises. Mais rarement autant que celui rapporté il y a peu par le New York Times. Une mère a ainsi découvert que ses petites filles jumelles, nées en janvier 2013, avaient… des pères différents. Un fait bouleversant, mais qui a une explication.

La mère des fillettes, seulement identifiée par les initiales T.M et résidant dans le New Jersey (Etats-Unis) réclamait le versement d’une pension alimentaire à son partenaire régulier. Un cas simple, en apparence. Sauf que les analyses ordonnées par la justice ont conclu que l’homme n’était le père que d’une seule des deux jumelles dizygotes.

Des rapports sexuels avec un autre homme

Comment cela est-il possible ? La mère a dû reconnaître avoir eu des rapports sexuels avec un autre homme, à quelques jours d’intervalle. Or, les spermatozoïdes pouvant survivre jusqu’à cinq jours, le sperme de l’un des partenaires a pu féconder un ovule, tandis que le sperme de l’autre en fécondait un second au cours du même cycle. Ce phénomène, nommé “superfécondation”, est extrêmement rare mais néanmoins connu : il est estimé à 1 sur 13 000, selon une étude menée par le Dr Karl-Hans Wurzinger et citée par le New York Times.

Le phénomène pourrait toutefois devenir plus fréquent avec la multiplication des inséminations artificielles, relève le journal. Ce cas juridique insolite pourrait donc bien se reproduire.

Source: metronews

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE