Insolite : Un ministre africain chassé d’une plage brésilienne à cause d’une puissante érection

Insolite : Un ministre africain chassé d’une plage brésilienne à cause d’une puissante érection

Un ministre d’un pays africain a été prié de quitter la plage nudiste « Do Abrico » à Rio de Janeiro pour un comportement indécent mettant en jeu la sécurité d’autrui. Il a eu une puissante érection sur une plage  remplie des adeptes du naturisme.

Profitant de ses vacances au pays de la Samba, ce ministre d’un pays francophone d’Afrique centrale avait décidé de passer quelques jours dans un hôtel près de la plage Do Abrico, la première légalement destinée à la pratique du naturisme. Située dans la partie Ouest de la ville de Rio et à l’écart des autres plages, Do Abrico jouit des mesures de sécurité exceptionnelles pour permettre aux nudistes de se baigner en toute quiétude.

Accompagné de son garde corps et de son chauffeur brésilien, ce ministre africain en tenue d’Adam avait mal débuté sa journée en taquinant toutes les filles à son passage se retournant chaque fois pour bien observer leurs derrières. «  Vraiment le brésil est le paradis ! Dieu a vraiment aimé ce pays avec de créatures si extraordinaires » susurrait il tout en demandant à son chauffeur brésilien de lui trouver deux filles pour la nuit.

Indisposant presque toutes les filles sur la plage et dans l’eau, ce ministre africain n’a pas résisté aux belles cuisses brésiliennes en faisant preuve de son état animalier par une érection incontrôlée sur une plage bandée du monde.

Avec un sexe noir et puissamment debout, ce ministre a attiré l’attention de tous les baigneurs qui ont alerté le service de sécurité. Averti plus d’une fois sur son comportement sans en tirer profit, ce ministre a été prié gentiment de quitter la plage malgré ses plaintes constantes.

Selon le responsable de la sécurité de la plage, il est rare de voir des personnes ne pas contrôler leurs instincts, mais la situation de ce ministre pouvait se faire comprendre. « C’est un africain, et il semblerait que nos frères là aient un libido incontrôlable, et surtout devant toutes ses belles créatures »

Source: lolakayacongo.com

 

About admin

One comment

  1. Il est bon que les autorités brésiliennes aient rappelé que les plages naturistes ne sont pas un baisodrome, un lieu de drague, de voyeurisme ou d’exhibitionnisme.

    Le ministre, il a eu l’air con je suppose, et il va avoir l’air con en rentrant dans son pays, avec les sourires en coin de ses collègues, des parlementaires, des journalistes etc.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE