Irak: Boko Haram soutiennent Mujao Le et L’EIIL | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Irak: Boko Haram soutiennent Mujao Le et L'EIIL
Irak: Boko Haram soutiennent Mujao Le et L’EIIL

Irak: Boko Haram soutiennent Mujao Le et L’EIIL

Le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), organisation terroriste qui a revendiqué l’enlèvement en avril 2012 de diplomates algériens à Gao, ville du nord du Mali, a diffusé hier un communiqué dans lequel cette nébuleuse «félicite» les criminels de l’organisation appelée «l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL ou «Daâch») pour les massacres perpétrés contre les civils en Syrie et en Irak.

Dans ce communiqué, le chef du Mujao, Hamada Ould Mohamed Kheirou, encourage les terroristes de«Daâch» à poursuivre dans le crime et la déstabilisation de la Syrie, qualifiant les terroristes de l’EIIL de«moudjahidine».

Défaites militairement en Algérie, les organisations terroristes sévissant au Sahel tentent de s’allier à d’autres organisations du crime, dont l’EIIL, comme l’a fait le groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) d’Abdelmalek Droukdel, alias Abou Mossaâb Abdelouadoud en faisant allégeance à Al Qaida.

Face à la mobilisation de l’Algérie et des autres pays du Sahel contre le terrorisme, le Mujao suit le même chemin que celui parcouru par AQMI en tentant de se rapprocher de l’EIIL.

Pour ce faire, le Mujao tenterait d’utiliser «le différend» ou la «concurrence» existant entre Al Qaida et l’EIIL, deux organisations terroristes se disputant le «butin de guerre» en Syrie et en Irak. Pour rappel, le Mujao s’est allié à Mokhtar Belmokhtar, alias Belaouar, alias Khaled Abou El Abbès, homme de confiance de Amari Saïfi, alias El Para, lui-même bras droit de Hassan Hattab, frère ennemi de l’actuel «émir» d’Al Qaida au Maghreb islamique.

Al Qaida est ennemi de l’EIIL, comme sont ennemis AQMI et Khaled Abou El Abbès, allié du Mujao.

Comme Abou Mossaâb Abdelouadoud a tenté de ramener Al Qaida en Afrique du Nord, le Mujao tenterait d’obtenir l’installation de l’EIIL dans cette partie du continent africain. L’organisation terroriste «L’Etat Islamique en Irak et au Levant» a déjà déclaré qu’elle réfléchit à la création d’une organisation en Algérie.

Des spécialistes des questions sécuritaires disent qu’il s’agit d’une guerre psychologique entre les organisations terroristes Al Qaida et l’EIIL qui a dit, clairement, que les cibles des attentats de la nébuleuse qu’il dirige sont les musulmans et les civils.

Boko Haram entre en jeu

Comme pour prouver que les actions des organisations terroristes sévissant dans la région sont synchronisées, le groupe armé Boko Haram qui sévit au Nigeria a exprimé hier son soutien à Al-Qaïda, aux taliban afghans et à l’Etat islamique en Irak et au Levant.

Dans une nouvelle vidéo citée par l’AFP, Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram, qui a revendiqué également les deux attentats d’Abuja et Lagos le 25 juin, a proclamé son soutien à l’État islamique, cette zone non officielle à cheval sur le nord de la Syrie et de l’Irak et contrôlée par les djihadistes de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL). Il a également apporté son soutien à Al-Qaïda et aux taliban afghans.

Boko Haram fait, lui, dans l’équilibre pour ce qui est de ses positions envers les autres organisations terroristes, exprimant son soutien à la fois à Al Qaida et à l’EIIL, deux organisations criminelles pourtant ennemies et concurrentes.

Mounir Abi

Source: Le tempsdz

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.