Jenna Louise Driscoll: Ses jeux sexuels avec un chien excitaient son mec

Jenna Louise Driscoll: Ses jeux sexuels avec un chien excitaient son mec

Une Australienne de 27 ans a écopé lundi d’une peine de prison avec sursis pour avoir eu des rapports sexuels avec son pitbull en 2014. Une affaire qui a détruit sa vie.

L’affaire avait défrayé la chronique à Brisbane. Jenna Louise Driscoll, une serveuse de 27 ans, était accusée d’avoir eu des rapports sexuels avec son pitbull terrier. En cherchant à déterminer si la jeune femme était impliquée dans un trafic de drogue, des officiers de police avaient fouillé dans son téléphone portable. Ils y avaient trouvé des vidéos montrant Jenna en pleine action avec son animal. L’enquête avait ensuite permis d’établir que la serveuse avait eu des rapports inappropriés avec son chien en janvier, mars et avril 2014.

Accusée de zoophilie, de trafic de drogue et de coups et blessures dans une autre affaire, la jeune femme a plaidé coupable de tous les chefs d’accusation, rapporte le «Daily Mail». Les avocats de la défense ont insisté sur le fait que Jenna était traumatisée par la médiatisation de son histoire, articles de presse et captures d’écran de Google à l’appui. «Cela a détruit ma vie. Je regrette vraiment ce que j’ai fait», avait confié l’accusée à une psychologue. «Cette mauvaise publicité est le résultat de votre conduite», a rétorqué le juge, peu sensible aux états d’âme de la serveuse.

L’homme de loi a tout de même estimé qu’une peine de prison risquerait d’exposer la jeune femme à «de mauvaises influences». En rendant son verdict lundi, le juge a pointé du doigt le compagnon de l’Australienne, «qui recherchait du plaisir en assistant à un acte aussi épouvantable». Mais il n’a pas cherché à excuser la jeune femme: «Vous étiez clairement une participante consentante à ces rapports sexuels avec le chien», a-t-il ajouté.

Au bout du compte, Jenna Driscoll s’en est sortie avec du sursis. Elle devra cependant subir des contrôles réguliers pour prouver qu’elle ne se drogue pas. Et tenter de se faire oublier.

Source: 20min.ch

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*