Joël N’Guessan répond à Cissé Bacongo:«Nos militants se sont sentis abandonnés par nos cadres»

Joël N’Guessan répond à Cissé Bacongo:«Nos militants se sont sentis abandonnés par nos cadres»

Nous assistons depuis quelques jours à des tribunes «dites de vérité» et des propos sur notre parti le Rassemblement Des Républicains (RDR). La plupart des interventions et propos dans la presse et sur les médias et réseaux sociaux sont tenus par des cadres du RDR. L’intervention la plus remarquable est celle de l’ex Porte-Parole du RDR, le Ministre Cissé Ibrahim BACONGO.

Ce haut cadre du Parti s’en est pris, sans ménagement, à la Direction actuelle du RDR. Cela est son droit, car l’expression plurielle et diversifiée est la chose la mieux acceptée au RDR. Nos militants, quel que soit leurs rangs dans la hiérarchie du Parti sont libres de s’exprimer sur tous les sujets qui touchent à la vie du RDR. Ils s’expriment librement lors des réunions du Secrétariat Général ou du Bureau Politique.

Nous aurions pu ne pas intervenir sur les propos tenus par le Ministre Cissé Ibrahim BACONGO si quelques-uns de ses dires n’ont pas heurté bons nombres de nos militants. Il a osé qualifier certains membres du Bureau Politique du RDR «de vendeurs d’arachides et de cigarettes». « Moi je boycotte les réunions du Bureau Politique, parce que, je le dis haut et fort, je ne reconnais pas cette instance dans sa composition qui intègre les prestations d’artistes, les vendeurs d’arachides, de pois sucrés et les vendeurs de cigarettes». Cette phrase a provoqué l’ire de nos militants qui se sont sentis offusqués.

Ils estiment que les traiter ainsi, c’est avoir du mépris pour eux. De manière unanime, ils nous ont fait savoir que ce sont eux, ces «vendeurs d’arachides» et «de cigarettes», qui ont porté le Président Alassane OUATTARA au pouvoir après plusieurs années de souffrances et sacrifices. Ce sont encore eux qui ont donné à notre Parti la majorité à l’Assemblée Nationale et qui ont permis que nous ayons la majorité des Maires et des Présidents de Conseils Généraux.

Enfin, ils ajoutent que si des personnes, militants du RDR, sont devenues Ministres, Présidents de Conseil d’Administration et Directeurs Généraux, c’est parce que leur lutte de 15 ans a abouti à l’avènement du RDR au pouvoir. Aujourd’hui, quand on fait un diagnostic sérieux des causes profondes de la grogne de nos militants, il est préférable d’en rechercher les causes dans l’attitude que, ceux qui ont été nommés à différents postes ont eue à l’égard de nos véritables militants. Nos cadres nommés ont eu une propension à changer de numéro de portable pour que ceux qu’on qualifie aujourd’hui de vendeurs d’arachides et de cigarettes n’arrivent pas à les joindre. Nos militants se sont sentis abandonnés par nos cadres. Ce n’est pas la Direction Intérimaire actuelle du RDR qui les a abandonnés.

La Direction Intérimaire actuelle du RDR, sans grands moyens malgré le fait que notre Parti soit au pouvoir, s’est battue pour assurer nos succès électoraux. Ne dit-on pas que dans la vie tout s’apprécie aux résultats. Nos résultats sont palpables : Majorité à l’Assemblée Nationale, Majorité des Mairies, Majorités des Conseils Régionaux. Nous avons mis en place un Fonds de solidarité de plus de 1 milliards 300 millions de francs cfa au bénéfice de nos militants les plus démunis.

Nous savons tous que les excitations actuelles de nos cadres ont pour enjeux le prochain Congrès de notre Parti. Avant et pendant le Congrès, les vérités seront dites. On saura qui a fait quoi pour le parti et les militants.

Le Ministre Joël N’GUESSAN

Secrétaire Général Adjoint chargé de la Communication, Porte-Parole du RDR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE