Kacou Guikahué (PDCi) à propos de la présidentielle de 2010 : «On a effectivement volé 600 000 voix à Bédié» | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Kacou Guikahué (PDCi) à propos de la présidentielle de 2010 : «On a effectivement volé 600 000 voix à Bédié»
Kacou Guikahué (PDCi) à propos de la présidentielle de 2010 : «On a effectivement volé 600 000 voix à Bédié»

Kacou Guikahué (PDCi) à propos de la présidentielle de 2010 : «On a effectivement volé 600 000 voix à Bédié»

Le secrétaire exécutif du PDCI-RDA a affirmé hier au cours d’une conférence de presse que le candidat de son parti à la présidentielle de 2010 a été une victime de la fraude qui a émaillé le scrutin.

«On nous a effectivement volé 600 000 voix lors de la présidentielle de 2010. Mais la CEI n’a rien à voir. C’est parce que nous n’avons pas été vigilants », a indiqué, hier, le secrétaire exécutif du Pdci-rda interpellé sur le manque de crédibilité de la Commission électorale indépendante (CEI) et de son président Youssouf Bakayoko.

Le professeur maurice Kacou Guikahué, qui animait une conférence de presse au siège de son parti à Cocody, s’est adonné à une véritable gymnastique pour expliquer comment 600.000 voix ont été volées à bédié, le candidat du PDCI, sans que la CEI ne soit impliquée dans ledit vol. «Vous savez comment les élections se passent. Il y avait des bureaux de vote où le Pdci n’était pas représenté. Certains de nos représentants, prétextant ne pas avoir reçu leurs perdiems, ont vendu nos voix à nos adversaires. Dans certains cas, les résultats ont été inversés. On n’a pas été vigilants. C’est comme si vous laissez votre porte ouverte et quelqu’un vient voler vos affaires », explique le chef du «gouvernement» du PDCI, qui a affirmé le soutien de son parti à la nouvelle CEI votée récemment à l’Assemblée nationale où l’opposition n’est pas représentée.

S’agissant de la candidature ou non du plus vieux parti ivoirien à la présidentielle de 2015, Pr. Guikahué, visiblement agacé par cette question, assure sque son parti se prononcera au moment opportun. « Le dossier des candidatures n’est pas encore ouvert au PDCI. Nous ne sommes pas dans les supputations. Le PDCI est autonome et souverain», dira-t-il, avant de rappeler qu’à l’instar de tous les autres partis politiques, l’objectif du PDCI demeure la conquête et l’exercice du pouvoir d’etat.

Sur le même sujet, le conférencier,qui était entouré des membres du Secrétariat exécutif, s’est offusqué des propos de ceux qui accusent son parti de faire double jeu avec son allié du rdr. «S’il y a plusieurs partis, c’est qu’on n’a pas les mêmes façons de voir les choses», répliquera-t-il. Concernant la naturalisation par déclaration, le Pdci dit ne rien avoir contre l’opération. En revanche, Pr. Guikahué précise que «le Pdci ne peut pas soutenir le bradage de la nationalité ivoirienne» et invite les ivoiriens à faire preuve de vigilance pour dénoncer les personnes qui voudraient profiter indument de l’opération. A propos du recensement général de la population et de l’habitat (RGPH), le conférencier soutient que l’opération a péché par une mauvaise organisation.

Avant de répondre aux préoccupations des journalistes relatives à l’actualité nationale, le secrétaire exécutif du PDCI-RDA a annoncé la mise en place des structures de base du parti (comités de base et sections) pour les mois de juin et juillet 2014. une activité qui s’inscrit dans le cadre de la restructuration du parti et qui a été confiée au Secrétariat exécutif.

Jean Khalil Sella

Source: Notre Voie

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.