Kakou Guikahué reconnaît la supériorité du FPI à Gagnoa «à Gagnoa, nous sommes dans une zone où l’on sait très bien que le parti majoritaire, c’est le FPI.»

Kakou Guikahué reconnaît la supériorité du FPI à Gagnoa «à Gagnoa, nous sommes dans une zone où l’on sait très bien que le parti majoritaire, c’est le FPI.»

Maurice Kakou Guikahué a reconnu, dimanche dernier, à la Place henri Kouakou de Gagnoa, que le front populaire ivoirien (fpi) reste et demeure la force politique majoritaire dans la région. selon la cellule chargée de la communication du Pdci-rda qui rapporte l’information, le secrétaire exécutif du Pdci rda a profité de la fête de Pâques où il est recommandé «un esprit nouveau dans un corps saint» pour appeler les militants de Gagnoa à l’union. Le n° 2 du parti sexagénaire a ainsi demandé à ses partisans de la cité du fromager de mettre un terme aux débats sur la scission de leur délégation régionale.

«Non, à Gagnoa,nous sommes unis. Ici, nous sommes dans une zone chaude pour le Pdci, où l’on sait très bien et l’on ne peut se leurrer que le parti majoritaire, c’est le FPI. Depuis longtemps donc, nous avons une seule délégation, nous avons joué l’unité pour être forts. On ne peut pas scinder la délégation de Gagnoa ; ce n’est pas à l’ordre du jour», rapporte la CERCOMPDCI. Et, séance tenante, Maurice Kakou Guikahué a serré la main du militant casimir qui était en rupture de ban avec le PDCI-RDA et invité les autres, en l’occurrence Marcellin Bohui, à reprendre leur place au sein du vieux parti.

Robert Krassault

Source: Notre Voie

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.