Karake libéré sous caution

Karake libéré sous caution

Le chef des services de renseignements rwandais, Karenzi Karake, a été libéré contre une caution de 1 million de livres lors d’une comparution devant un tribunal de Westminister à Londres, la capitale anglaise.

Le général Karake, personnalité clé du régime rwandais, a refusé au cours de l’audience d’être remis à l’Espagne et devra se présenter deux fois par jour à la police d’ici son audience d’extradition prévue fin octobre.

Emmanuel Karenzi Karake, poursuivi pour crimes de guerre par la justice espagnole, a été arrêté samedi à Londres en vertu d’un mandat d’arrêt européen émis par l’Espagne.

Le général rwandais s’apprêtait à rentrer au Rwanda après avoir participé à une rencontre.

Jeudi, le président rwandais Paul Kagame a condamné “l’arrogance” et “le mépris” de l’Occident.

M. Kagamé a remis en cause le droit de la Grande Bretagne d’appliquer un mandat d’arrêt espagnol émis en 2008.

Le général Karake est accusé de crimes de masse contre les Hutus après le génocide de 1994 et d’avoir orchestré le meurtre de trois humanitaires espagnols en 1997.

Source: BBC

____________

Lire aussi “Paul Kagame a condamné jeudi “l’arrogance” et “le mépris” de l’Occident

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE