Kenya : Ancien enfant des rues devenu millionnaire, il vend tous ses biens pour ‘adopter’ les enfants de la rue

Kenya : Ancien enfant des rues devenu millionnaire, il vend tous ses biens pour ‘adopter’ les enfants de la rue

À l’âge de 6 ans, Mully a été abandonné par ses parents, « sans nourriture, sans logement, sans aucun appui ». Il se retrouve dans les rues, et fait la manche pour survivre. À cette période, Mully ignorait la tournure qu’allait prendre sa vie quelques années plus tard.

Pour s’en sortir, Mully devient très tôt chauffeur de taxi, et acquiert peu à peu une flotte de voitures et d‘autobus. Il réussit et investit dans le pétrole et l’immobilier. C’est ainsi qu’il a construit son empire ! Il reste tout de même conscient que Dieu est derrière sa réussite.

« Lorsque Dieu veut vraiment se servir de toi, il n’y a aucun moyen que tu y échappes, même si tu essaies de t’enfuir. »

En 1986, alors qu’il est marié et père de 8 enfants, Mully ressent l’appel de Dieu dans son coeur. Il est « tourmenté » en voyant des enfants mendier dans les rues.

« Je me suis vu en eux, et je n’arrivais pas à travailler. »

Cela dit, Mully a toujours voulu que son passé reste enfoui.

« Je voulais que les gens voient en moi un grand homme qui a beaucoup d’argent. »

Il décidera finalement de vendre tous ses biens pour être le père des enfants de la rue en créant ‘Mully Children’s Family’. Cet établissement de réadaptation pédiatrique est à ce jour, le plus grand d’Afrique.

‘Daddy Mully’ confie tout de même que ce parcours n’a pas été facile pour lui et son épouse, qui ont subi « le rejet de leurs amis, des églises… ».

Mais Mully ne regrette pas sa décision. Aujourd’hui plus de 13 000 enfants du ‘Mully Children’s Family’ sont médecins, ingénieurs, scientifiques, enseignants et avocats.

« Je vois le monde, je vois Kenya, je vois le continent d’Afrique être transformé par eux et par Christ, qui nous fortifie. »

Source : infochretienne.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.