Koné Boubacar répond à l’appel à la réconciliation de Pascal Affi N’Guessan: «Nous ne faisons plus partie de la même famille, … cesse de nous déranger»

Koné Boubacar répond à l’appel à la réconciliation de Pascal Affi N’Guessan: «Nous ne faisons plus partie de la même famille, … cesse de nous déranger»

Lors de la signature de la pétition pour la libération du président Laurent Gbagbo le samedi dernier, monsieur Pascal Affi N’Guessan a lancé un appel à la réconciliation entre les deux tendances qui se disputent la direction du Front Populaire Ivoirien (FPI).

Dans son adresse à ses camarades, monsieur Affi a invité les partisans des deux bords à aller de l’avant, en faisant preuve de dépassement. «Dépassement de nos ressentiments, dépassement de nos frustrations pour regarder l’essentiel», recommande-t-il.

La réponse du camp majoritaire ne s’est pas fait attendre.

« Nous n’avons plus rien à nous dire. Nous n’avons plus rien en commun, nous ne faisons plus partie de la même famille, que Pascal Affi N’Guessan cesse de nous déranger», a laissé entendre Koné Boubacar

Quant au vice-président Laurent Akoun, il a regretté que Affi N’guessan soit devenu un militant du RDR.

«En 26 ans , Affi et nous avons fait de bonnes choses mais aujourd’hui nous n’appartenons plus à la même formation politique et ça, depuis le congrès extraordinaire de Mama. Quelqu’un qui dit être avec toi et qui t’emmene en prison au moindre problème alors qu’en interne, au FPI il y’a des mécanismes pour résoudre les differents et conflits. C’est par sa faute que Hubert Oulaye, Assoa Adou, Dahi Nestor, Justin Koua sont en prison. Simone Gbagbo, là je n’en parle même plus. Tous ceux qui le suivent et nous ne sommes plus du même parti. C’est un militant du RDR», a assèné Laurent Akoun.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*