La blague homophobe de Mugabe à l’encontre d’Obama: «il est nécessaire que je me rende à Washington, que je me mette à genou et que je lui demande sa main»

A la suite de la légalisation du mariage gay aux Etats-Unis, le président du Zimbabwe Robert Mugabe, opposant farouche aux droits des homosexuels, s’est permis une blague homophobe à ce sujet.

Le président du Zimbabwe Robert Mugabe, 91 ans, a ironisé sur la décision de la Cour suprême américaine de légaliser le mariage homosexuel sur l’ensemble du territoire des Etats-Unis et s’est même permis une blague homophobe à l’encontre de son homologue américain Barack Obama.

“Puisque le président Obama soutient les mariages entre personnes de même sexe, qu’il défend les homosexuels et apprécie les beaux visages, il est nécessaire que je me rende à Washington, que je me mette à genou et que je lui demande sa main”, a ironisé M.Mugabe sur les ondes de la radio zimbabwéenne le week-end dernier.

Réélu cinq fois, le président du Zimbabwe, pays où l’homosexualité est illégale, est connu comme opposant farouche aux droits des homosexuels.

“On a ce président américain, Obama, dont le père est africain, qui refuse de nous aider si on ne reconnaît pas l’homosexualité”, avait déclaré M.Mugabe en 2013.

Le 26 juin, on a appris que la Cour suprême américaine avait légalisé le mariage homosexuel sur l’ensemble du territoire des Etats-Unis. Barack Obama a qualifié cette décision de “victoire pour l’Amérique”.

Source: sputniknews

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*