La Commission de l’UA nomme pour la première fois une femme au poste de Secrétaire général

La Commission de l’UA nomme pour la première fois une femme au poste de Secrétaire général

La Commission de l’Union africaine a nommé Mme Djénéba Diarra au poste de Secrétaire générale de l’institution panafricaine.

Mme Diarra devient ainsi la première femme à occuper ce poste depuis la création de l’organisation panafricaine.

La cérémonie de passation de témoin entre le Secrétaire général sortant Jean Mfasoni et Mme Diarra s’est tenue au siège de l’UA à Addis-Abeba.

Mme Diarra était auparavant Conseiller juridique adjoint (2004-2014) de la Commission de l’UA et a servi comme Conseiller juridique par intérim de juillet 2012 à décembre 2013.

Elle était également Secrétaire exécutif par intérim du Conseil consultatif de l’Union africaine sur la lutte contre la corruption (de mars 2014 à mars 2015) basé au Secrétariat à Arusha (Tanzanie), la seule Organisation continentale mandatée par l’UA pour faire face à la corruption et d’autres questions connexes en Afrique.

Elle a rejoint l’Organisation de l’unité africaine (OUA), Bureau du conseiller juridique en 1996 en tant que juriste, où elle a accumulé une grande expérience dans l’élaboration d’instruments juridiques qui régissent l’Union africaine (UA).

Elle a contribué à la rédaction de l’Acte constitutif de l’Union africaine, qui est à l’origine de la création, en juillet 2002, de l’Union africaine à Durban (Afrique du Sud).

Elle a été le premier fonctionnaire à occuper, à titre intérimaire, le poste de Secrétaire général du Parlement panafricain, dont le siège se trouve à Midrand (Afrique du Sud), après son lancement en mars 2004 à Addis-Abeba (Éthiopie).

Mme Diarra a déjà été nommée par la Présidente de la Commission de l’UA, Secrétaire exécutif par intérim du Conseil consultatif de l’Union africaine sur la lutte contre la corruption (AUABC) (de mars 2014 à mars 2015), basé au Secrétariat à Arusha (Tanzanie).

Au nom de la Présidente de la Commission, l’Ambassadeur Smail Chergui qui est le Commissaire pour la paix et la sécurité, a salué le travail abattu par l’Ambassadeur Mfasoni pour l’Afrique.

Il s’est également réjoui de la nomination pour la première fois d’une femme au poste de Secrétaire générale tout rappelant l’engagement de la Commission à promouvoir l’autonomisation des femmes à travers leur nomination à des postes de responsabilité.

Le Diplomate Mfasoni a servi l’Union africaine pendant près de 35 ans, rappelle-t-on.

MG/daj/pn/od

Source : APA

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE