La Commission électorale dénonce des actes de vandalisme lors de la campagne électorale

La Commission électorale dénonce des actes de vandalisme lors de la campagne électorale

La Commission électorale indépendante (CEI) de Côte d’Ivoire a dénoncé vendredi des actes de vandalisme lors de la campagne électorale en cours, à neuf jours de l’élection présidentielle.

Selon la porte-parole de la Victoire Alley, ces actes de vandalisme consistent à détruire les affiches de certains candidats.

“Nous appelons les Ivoiriens à s’abstenir de tout acte de vandalisme. Cela n’est pas du tout démocratique. Tous les candidats ont le droit également de faire campagne sur toute l’étendue du territoire national, a noté Mme Alley.

“Si nous voulons des élections apaisées, il faut s’abstenir de tout acte de violence”, a-t-elle ajouté.

La porte-parole de la CEI a ainsi insisté sur la nécessité pour les Ivoiriens de s’abstenir de tout acte de violence sur des personnes et des biens.

Les Ivoiriens seront convoqués aux urnes le 25 octobre prochain, avec huit candidats au poste de président de la République dont l’actuel chef de l’Etat Alassane Ouattara.

Dix candidats étaient au départ dans la course, mais deux se sont retirés, l’ancien ministre des Affaires étrangères Essy Amara et l’ancien président du Parlement Mamadou Koulibaly, estimant que “les conditions d’une élection crédible et transparente ne sont pas réunies”.

La campagne électorale qui a débuté le 9 octobre dernier bat son plein dans toutes les régions du pays. Elle est parfois émaillée de scènes de déchirages d’affiches de certains candidats, toute chose que des observateurs considèrent comme un acte d’incivisme.

Source: Xinhua

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.