La Côte d’Ivoire est en Alerte Maximale de sécurité

La Côte d’Ivoire est en Alerte Maximale de sécurité

Les autorités ivoiriennes ont ordonné un renforcement des mesures de sécurité dans les ports d’Abidjan et de San Pedro à la suite d’informations faisant état de “probables attaques terroristes”, selon un document émanant du ministère des Transports.

Cette note, que Reuters a pu consulter dimanche et a fait authentifier par un haut responsable de la sécurité maritime, ne précise par l’origine de la menace.

la Côte dIvoire est en Alerte Maximale de sécurité La Côte dIvoire est en Alerte Maximale de sécurité

La Côte d’Ivoire a été il y a un peu plus d’un an la cible d’une attaque revendiquée par Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Le 13 mars 2016, un commando armé a attaqué la station balnéaire de Grand-Bassam, à une quarantaine de kilomètres à l’est d’Abidjan, faisant 18 morts et une trentaine de blessés.

Source: lorientlejour.com

______

L’alerte à la sécurité a été levée en Côte d’Ivoire

Les autorités ivoiriennes avait ordonné un renforcement des mesures de sécurité dans les ports d’Abidjan et de San Pedro à la suite d’informations faisant état de « probables attaques terroristes », selon un document émanant du ministère des Transports. L’alerte a été levée ce dimanche soir.

Les autorités ivoiriennes ont annoncé dimanche soir la levée du renforcement des mesures de sécurité dans deux ports après avoir constaté que les informations faisant état de « probables attaques terroristes » contre le territoire national, étaient infondées, montre un document.

Dans une autre note, datée de vendredi les autorités ordonnaient de rehausser au niveau 2 le Code international pour la sûreté des navires et des installations portuaire (ISPS), niveau qui prévoit un renforcement des mesures de sécurité dans les installations portuaires mais aussi à bord des bateaux.

Retour au niveau de sécurité numéro un

« Après avoir examiné les informations, il s’est avéré que la menace n’était pas réelle », a estimé le colonel Bertin Koffi Tano dans une note adressée aux autorités portuaires. « Je vous demande de retourner au niveau normal de sécurité qui est le niveau un », ajoute-t-il.

La Côte d’Ivoire a été il y a un peu plus d’un an la cible d’une attaque revendiquée par Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Le 13 mars 2016, un commando armé a attaqué la station balnéaire de Grand-Bassam, à une quarantaine de kilomètres à l’est d’Abidjan, faisant 18 morts et une trentaine de blessés.

Source: ouest-france.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*