La Côte d’Ivoire est malade

La Côte d’Ivoire est malade

ADRESSE N°49: Forces « antamôgô-lo » de Côte d’Ivoire

FACI ! La Chartiste du nord en chef, Alassane Dramane Ouattara, n’a pas trouvé mieux pour traduire son aversion envers la Côte d’Ivoire. Sa haine viscérale envers le président Laurent Gbagbo et tous les Nationalistes qui portent l’Ivoirité dans leurs cœurs et dans leurs gestes, en premier lieu, le Bouddha de Daoukro, l’a poussé à changer le nom de notre glorieuse Armée nationale, les Forces Armées Nationales de Côte d’Ivoire (FANC) qui a tenu tête à des rebelles et aux mercenaires de plus de trois pays coalisés contre elle.

Comme on le comprend ! Une rébellion, c’est un pacte avec le diable. Et, on ne peut signer de pacte que si on est soi-même un diable. On ne le sait que trop. Le Chartiste du nord en chef a coalisé tous les délinquants de trois pays au Nord de la Côte d’Ivoire.

Après sa victoire, pas par la voie des urnes, mais par la voie des armes, le lundi 11 avril 2011, il a voulu imposer au peuple ivoirien l’appellation de son armée de soudards qui ont mené sa guerre d’invasion, en pillant et en tuant : FRCI, Forces rebel…, pardon, Forces républicaines de Côte d’Ivoire. Mais, dans le comportement, ces gens-là ne comprenaient qu’un langage, celui de pillard, antithèse de république et de démocratie.

Un séminaire, réuni à Grand-Bassam, sur l’Armée recommande de revenir à la noble appellation de Forces armées Nationales de Côte d’Ivoire (FaNci). Alassane Ouattara s’y oppose de toutes se forces. Il a horreur de la syllabe « N ». Qui rappelle tant les origines !

A sa dernière nomination des gradés dans l’Armée, le masque du Chartiste du n ord en chef est tombé. En choisissant Faci, nous avons une armée sans visage, donc sans origine. FACI, du fourre-tout ! Forces armées au Nord de la Côte d’Ivoire ? Forces armées externes de la Côte d’Ivoire ? Forces armées burkinabo-malio-guineo-franco-onuci de Côte d’Ivoire ? A preuve, le 1er président de la Guinée-Conakry est y ressuscité !

Et comme les Ivoiriens savent si bien surpasser leurs amertumes par l’humour, ils appellent l’armée du Chartiste du nord en chef, Forces « antamôgô-lo » de Côte d’Ivoire (FACI) !

Sur 100 officiers gradés, 40 sont de patronymie « Charte du Nord ! Rattrapage, avez-vous dit !!!

Notre Combat, l’Unité des Autochtones du Sud, de l’Est, du Centre, de l’Ouest et du Nord de la Côte d’Ivoire.

Fait à Morokro, le mardi 31 janvier 2017

Gnamantêh Nanankoua

Autochtone ivoirien, mieux, Ivoiritaire !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*