La CPI et Laurent Gbagbo: Une absurdité! (Par Calixthe Beyala)

La CPI et Laurent Gbagbo: Une absurdité! (Par Calixthe Beyala)

J’ignorais qu’on pouvait décréter qu’un homme était coupable, l’emprisonner pendant des années avant de chercher les raisons pour lesquelles il a été arrêté.

Laurent Gbagbo est pour moi le premier cas dans l’histoire. Même dans nos républiques bananières, on invente des preuves, on les traficote avant de jeter un quidam en prison.

L’arbitraire dans le cas de l’ancien chef d’État Ivoirien est si flagrant qu’il en est honteux. L’arbitraire est si criant qu’on en vient à redouter un monde exclusivement fait d’injustices, où l’espérance en une égalité de traitement devant la loi serait interdite.

Nous aurions pu en rire, si ça n’avait été dramatique pour la Côte d’Ivoire dont on offre un des enfants à la justice esclavagiste et coloniale. Nous aurions pu en rire s’il n’y allait pas de la vie d’un homme : Laurent Gbagbo. Nous aurions pu en rire si la CPI ne ternissait pas définitivement l’image qu’on pouvait se faire d’une justice internationale !

Calixthe Beyala

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*